Rubrique
Sports

Coupe de la CAF (phase de poules, groupe C) Le NAHD craint le mois de mars !

Publié par Mohamed Bouchama
le 26.02.2019 , 11h00
165 lectures

Le NAHD a perdu les trois points et quelques joueurs lors de leur déplacement à Nairobi où ils avaient affronté, dimanche, Gor Mahia. Une défaite qui ne remet pas tout en cause, loin s’en faut.
Si le NAHD a perdu les trois points, le leadership du groupe C ainsi que quelques-uns de ses joueurs blessés (Gasmi et El-Orfi) ou suspendus (Harrag), les deux larrons de la poule , Petroleos de Luanda et surtout le Zamalek SC d’Egypte n’ont pas fait lorsqu’ils avaient croisé, dimanche en soirée, à Bordj Al-Arab Stadium d’Alexandrie. Un partage aux conséquences nuisibles particulièrement pour les Egyptiens qui n’ont obtenu le point du nul qu’à la force du jarret. Menés à l’heure du jeu suite à une réalisation de Thiago Azulo, les Cairotes ont dû attendre la 94’ du match pour rétablir l’équilibre grâce à Youssef Obama. Un nul qui n’arrange point les affaires de l’équipe de l’entraîneur suisse Michael Gross désormais lanterne rouge du groupe avec deux petits points contre 4 unités pour son adversaire du jour et le NAHD et 6 pour les Kenyans de Gor Mahia. Un classement qui risque de bouger bigrement lors de la prochaine étape, le week-end prochain lorsque les Sang et Or du NAHD accueilleront Gor Mahia au stade du 5-Juillet au moment où les Angolais de Petroleos recevront les Pharaons du Nil. Des face-à-face qui s’annoncent chauds et promettent des étincelles. Un succès des locaux, NAHD et Petroleos en l’occurrence, et c’est le Zamalek qui perdrait ses dernières illusions de faire partie des huit meilleures formations qui animeront les quarts de finale, le mois prochain. Une catastrophe pour le club de Mortada Mansour qui ambitionnait non seulement de régner sur le championnat local mais également de revenir trôner sur les compétitions continentales dès cette année.
Pour le Milaha, seul représentant algérien à avoir résisté à la purge entamée précocement avec l’élimination de l’autre club d’Algérie, l’USM Bel-Abbès écarté par les Nigérians d’Enugu Rangers, la 4e journée pourrait être déterminante dans la course aux deux sésames. Seulement, la victoire impérative face aux Kenyans doit être suivie par un autre résultat positif à ramener de Luanda lors de la cinquième levée programmée le 10 mars prochain. Ceci avant de livrer une «finale» éventuelle contre les Egyptiens du Zamalek qui auront, après un match «retour» à risques la semaine prochaine à Luanda, à accueillir lors de la cinquième étape les Kenyans de Gor Mahia. S’il est facile d’imaginer des scénarios pour l’issue de chacune des trois prochaines sorties, il n’en est pas de même pour jauger de la forme précise des hommes de Lacet-Ighil. Soumis à un régime drastique, les camarades de Tougaï ont de quoi s’inquiéter sur le plan des ressources physiques. D’ailleurs, leur coach Mohamed Lacet a été clair en ce sens en annonçant que lui et son staff ne savent pas dans quelle forme seront les joueurs à l’amorce du mois de mars. «Nous craignons non seulement pour la fatigue mais aussi pour la santé de nos joueurs», a-t-il dit juste après le succès, en Coupe d’Algérie, face au CRB. Depuis, l’équipe s’est déplacée puis est revenue d’un périple aux pieds du Kenya et s’apprête à accueillir Gor Mahia, dimanche prochain au stade du 5-Juillet pour enchaîner avec la compétition nationale entre deux matchs de la Coupe continentale. Sans le dire, Lacet craint la «mort subite» et pour son équipe et pour ses joueurs livrés à un calendrier démentiel depuis l’entame de cette saison.
M. B.

 

Des arbitres maliens pour NAHD-Gor Mahia
Contrairement au match «aller» entre ces deux équipes confié en catimini à des referees malgaches, la CAF a annoncé hier les noms des arbitres qui dirigeront le match du 3 mars prochain à Alger entre le NAHD et Gor Mahia comptant pour la quatrième journée de la phase des poules de la Coupe de la Confédération. Il s’agit des Maliens Boubou Traoré (directeur de jeu), Baba Yomboliba (1er assistant) et Nouhoum Bamba (2e assistant). L’autre choc du groupe D, Atletico Petroleos-Zamalek a été confié à un trio d’arbitres burundais. Il s’agit de MM. Pacifique Ndabihawenimana, Gustave Baguma et Willy Habimana.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 23-06-2019

Son départ est de plus en plus évoqué
Quel sort pour Bedoui ?

Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes ont fait état d’une imminente démission du Premier ministre, Noureddine Bedoui. Ce week-end, des médias, se basant sur des confidences de sources officielles, ont annoncé le départ du gouvernement Bedoui cette

2

Périscoop 11:00 | 23-06-2019

Hebba et Rogab expulsés du Club-des-Pins

La direction de la résidence d’Etat de Club-des-Pins a sommé tous les anciens ministres ainsi que les hauts responsables à la présidence de la République qui ne sont plus en fonction, comme Hebba El Okbi et Mohamed Rogab de