Rubrique
Sports

VOLLEY-BALL /SUITE AUX DOLÉANCES DES PRÉSIDENTS DES CLUBS Le niet catégorique de Mohamed Hattab

Publié par Ahmed Ammour
le 06.12.2018 , 11h00
263 lectures

Ayant sollicité l’intervention du ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Mohamed Hattab, pour trouver «des solutions concrètes» à leurs doléances pour entamer les championnats nationaux (Superdivision hommes et division 1 dames), les présidents des clubs de volley-ball contestataires ont eu une réponse «sèche et directe» du premier responsable du secteur ; une réponse qu’ils n’attendaient pas du tout.
En effet, refusant d’entamer la compétition jusqu’à l’intervention du MJS pour apporter des solutions aux problèmes financiers des différents clubs en exigeant notamment une quote-part du Fonds national des sports ou un sponsor pour prendre en charge les clubs, le ministre a répondu par un niet catégorique leur affirmant que l’Etat ne peut pas financer tous les sports. «En toute franchise, l'Etat ou le ministère ne peut pas financer toutes les disciplines sportives. Les clubs doivent trouver des moyens de financement, dont les fonds de wilaya et les entreprises économiques susceptibles de sponsoriser ces équipes. Le ministère est là pour accompagner le sport selon les lois de la République», a déclaré M. Hattab en rappelant à l’ordre les clubs «ce n'est pas fuir nos responsabilités, mais le respect de l'ordre hiérarchique est important et tout le monde doit l'accepter», allusion faite à la demande des présidents de négocier directement avec la tutelle. Voilà une réponse qui ne devrait pas plaire aux présidents des clubs, mais ils restent inflexibles. «Tant qu’il n’y a pas de solutions concrètes à nos doléances, nous n’allons pas entamer les championnats quitte à aller vers une saison à blanc», n’ont-ils pas cessé de répéter. Le président de la Fédération algérienne de volley-ball (FAVB), Mustapha Lemouchi, pour sa part, appelle les présidents des clubs à entamer la compétition pour éviter un forfait général de l’ensemble des clubs, hormis le GSP. Les présidents des 22 clubs se sont réunis à trois reprises dont la dernière a eu lieu samedi à Blida.
Ahmed Ammour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 08-12-2018

Le niet de Ammar Saâdani

L’ancien SG du FLN, Ammar Saâdani, ne compte pas répondre à l’invitation que lui a adressée le nouveau coordinateur de l’instance dirigeante du parti, Moad Bouchareb, c’est ce qu’affirment des proches de Saâdani, même si

2

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire