Rubrique
Sports

Handball : Division Nationale 1 Le nouveau système de compétition finalement adopté

Publié par R.S
le 12.11.2019 , 11h00
38 lectures

Le nouveau système de compétition de la Nationale 1 de handball (hommes) proposé par la Fédération algérienne de la discipline (FAHB) sera finalement appliqué, alors qu’il a été rejeté initialement par la plupart des clubs concernés, a-t-on appris hier auprès de cette instance. Du coup, la première journée du championnat aura lieu le 22 novembre en cours, après avoir été fixé initialement pour le 8 du même mois avant qu’elle ne soit reportée pour la raison suscitée. Et pour mettre tout le monde d’accord autour de ce système, la FAHB a convoqué, au niveau de son siège, les présidents des 20 formations concernées pour une réunion qui a eu lieu dimanche et au cours de laquelle les plus réticents ont fini par valider la nouvelle formule de la compétition, précise-t-on. A cet effet, les pensionnaires de la Nationale 1 seront scindés en trois groupes au lieu de deux, comme ce fut le cas jusque-là, alors que les deux premiers de chaque poule animeront les play-offs en fin d’exercice dans une ville, qui sera déterminée ultérieurement avec comme enjeu les deux billets donnant accès à l’Excellence. Pour leur part, les derniers au classement de chaque groupe rétrograderont automatiquement en Nationale 2, tandis que les avant-derniers joueront les play-down au terme desquels le troisième au classement accompagnera les trois relégués précédemment en Nationale 2, explique-t-on. 

Composition des trois groupes
Groupe Centre : CS Bir Mourad Raïs, CRB Alger Centre, IRB Madania, HBC El-Biar, TRB Bab el-Oued, EHB Aïn Taya, Nadit Alger. 
Groupe Ouest : MC Oran, O Maghnia, CHT Oran, CSHB Adrar, JS Kabylie, RC Arbaâ. 
Groupe Est : NRB Djamila, OC Emdjaz Edchiche, AB Barika, IR Bouteladja, CRE El-Harrouch, CRB Ngaoues, MC Djamaâ.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 05-12-2019

Sellal au juge :
«J’ai signé sans savoir ce que je signais»

Second arrivé à la barre, Abdelmalek Sellal a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées d’une voix inaudible. Contrairement à Ouyahia, son audition a duré moins de temps. Elle a porté sur les avantages accordés aux hommes d’affaires dans l’automobile mais également le financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika.

2

Périscoop 11:00 | 03-12-2019

Débarquement diplomatique chez Mihoubi

Le candidat du RND à la présidentielle du 12 décembre prochain Azzedine Mihoubi consacrera la journée d’aujourd’hui, mardi, à une série d’audiences qu’il prévoit avec de nombreux ambassadeurs. Entre autres, les ambassadeurs