Voir Tous
Rubrique
Sports

JS Kabylie Le pari risqué de Mellal

Publié par Ahmed Ammour
le 25.08.2020 , 11h00
805 lectures
En décidant de dégraisser son effectif, avec l’annonce de la libération de pas moins de sept éléments dont trois cadres, la direction de la JS Kabylie prend un grand risque pour son avenir sportif.
Ainsi, Nabil Saâdou, en fin de contrat, ne sera pas retenu ainsi que Amir Belaïli. Ils ne sont pas les seuls puisque Kamel Abdeslam, le nouveau directeur sportif, a été chargé d’annoncer la liste des libérés qui sont : Abderrazak Iratni, Hamza Banouh, Toufik Addadi, Toufik Zeghdane et Walid Bencherifa. Une décision prise par la direction en concertation avec l’entraîneur Aymen Zelfani qui se trouve chez lui en Tunisie. Une décision de se séparer de presque de la moitié de l’ossature de l’équipe qui ne fait pas l’unanimité chez les supporters des Canaris qui sont nombreux à réagir sur les réseaux sociaux ; des commentaires partagés entre le soutien apporté à la nouvelle politique de Mellal de rajeunir l’équipe et ceux qui réclament le renouvellement de certains joueurs comme Saâdou que les supporters regrettent le départ. «Il faut renouveler le contrat de Saâdou. C’est le meilleur joueur de l'équipe qui joue pour les couleurs. Moi, ce que je ne comprends pas, ce sont ces anciens comme Iboud, Kamel Abdeslam, Karouf... Si vraiment, ils veulent faire du bien à la JSK, ils ne devraient pas participer à de pareilles décisions. Toute l'Algérie sait que Saâdou est l'un des meilleurs défenseurs, en plus c'est un Kabyle qui aime les couleurs. Donc il faut bien réfléchir pour cette affaire Saâdou avant qu'il ne soit trop tard», ou encore «je ne sais pas comment vous libérez Saâdou qui est le capitaine d'équipe et qui joue avec tout son cœur, mais vous êtes à côté de la plaque la direction de m…», «Saâdou, c'est un capitaine exemplaire, vous auriez dû le garder. Les autres, je trouve que c'est une bonne décision de les libérer», «Saâdou, il ne fallait pas le libérer, énorme erreur» avant qu’un fan n’interpelle Mellal : «Vous avez libéré les plus grands salaires parce que vous êtes fauchés, mais Iratni est un jeune enfant du club qui rentre dans votre prétendu projet. Pourquoi vous l’avez remercié ? Pour faire de la place à vos jeunes ramenés d’ ailleurs peut-être». Des messages similaires sont nombreux notamment ceux reprochant à Mellal le départ de Nabil Saâdou. Mais, parallèlement à ces reproches affichés, d’autres supporters apportent leur soutien à la direction du club dans ses choix de rajeunir l’équipe. «Peut-être que la blessure de Saâdou est grave, il faut encourager ces jeunes, ce ne sont pas les noms qui font l'équipe», «Bravo à la direction de Mellal, bonne continuation», «C’est la JSK qui fait les joueurs et non le contraire... L’intérêt du groupe prime... Vive la direction et vive son président», sont les quelques messages des fans des Canaris partagés dans les réseaux sociaux. Et pour les observateurs, la direction de la JSK, en décidant de miser sur les jeunes et le recrutement des joueurs issus des paliers inférieurs, est un pari risqué. Une étape qui fait partie du projet de Mellal, selon les spécialistes.

Convocation des libérés
Après l’annonce des joueurs à libérer, qui sont toujours sous contrat avec la JSK, la direction du club kabyle devra les convoquer incessamment, avant le 29 août, date de la reprise des entraînements, pour leur signifier qu’ils ne font plus plus partie du groupe. D’aucuns estiment qu’il est plus facile à dire qu’à faire, puisque les cinq joueurs (Addadi, Banouh, Bencherifa, Iratni et Zeghdane) vont devoir exiger le paiement de tous leurs salaires restants jusqu’à la fin de leur contrat respectif. Et comme la JSK vit une crise financière, le président Mellal devra les laisser partir sans contre partie, soit la résiliation à l’amiable.
Ahmed Ammour

Liste des joueurs à libérer
Nabil Saâdou, fin de contrat (25/08/2020)
Amir Belaïli, fin de contrat (08/08/2020)
Toufik Addadi, sous contrat jusqu’au 01/07/2021
Hamza Banouh sous contrat jusqu’au 01/07/2021
Mohamed Walid Bencherifa sous contrat jusqu’au 01/07/2022
Abderrazak Iratni sous contrat jusqu’au 18/06/2021
Toufik Zeghdane sous contrat jusqu’au 01/07/202.

Arrêt du championnat
La JSK saisit le président de la République

Le président de la JS Kabylie, Chérif Mellal, a adressé un courrier au président de la République, dont des copies au Premier ministre, au ministère de la Jeunesse et des Sports et à la Fédération algérienne de football, sur l’arrêt du Championnat, dénonçant la décision de la FAF d’arrêter le Championnat de la Ligue 1. Une lettre de trois pages dans laquelle le président de la JSK a énuméré les articles et les lois que la FAF, selon lui, a transgressés pour décider d’arrêter le Championnat. Chérif Mellal demande ainsi au premier magistrat du pays d’intervenir, via le ministère de la Jeunesse et des Sports, pour faire la lumière sur ce dossier.
A. A.

La JSK dénonce :
«Le prétendu joueur Yanis Lamari n’a jamais porté nos couleurs»

La direction de la JS Kabylie a publié un communiqué dans lequel elle dénonce le reportage réalisé par une chaîne TV privée sur le joueur Yanis Lamari, qui prétend avoir porté les couleurs du club kabyle. «Yanis Lamari, qui prétend être un joueur de la JSK, n'a ni un lien direct ni indirect avec le club. La direction du club tient à informer le public sportif, en particulier les supporters de la JSK, que le soi-disant joueur dénommé Yanis Lamari, qui prétend être un joueur de la JSK, dont un reportage lui a été consacré et fut diffusé par la chaîne Echorouk News, n'a un lien ni direct ni indirect avec le club. Une usurpation grave des plus condamnables. Utilisation de l'identité du club (maillot et violation de l'enceinte sportive de l'OPOW, les logos des sponsors...)», écrit la direction de la JSK qui qualifie cette sortie médiatique de «faux et usage de faux». La direction de Mellal compte ainsi saisir la justice «pour les dommages causés au club et ses sponsors».

Visite médicale pour les nouvelles recrues aujourd’hui
La direction de la JS Kabylie, après avoir fait signer les nouvelles recrues, annonce qu’elles seront soumises aujourd’hui, mardi, à une visite médicale. «Des examens médicaux qui seront effectués sous la direction du staff médical du club, qui veillera au bon déroulement de cette opération», note la JSK.
A. A.
 

Dans l’optique d’une reprise
Désinfection de la résidence du club

En prévision de l’entame des entraînements annoncée pour samedi 29 août à Akbou, la direction de la JS Kabylie a effectué la désinfection de la résidence du club, située à Tizi-Ouzou, pour accueillir, à nouveau, les joueurs dès jeudi 27 août. La désinfection des lieux a eu lieu dimanche après-midi ; une opération effectuée par l'entreprise Benarab. Pour rappel, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie du Covid-19, la direction de la JSK avait mis sa résidence à la disposition du personnel médical de Tizi-Ouzou depuis le mois d’avril dernier.
A. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 04-03-2021

BIENS CONFISQUÉS AUX HOMMES D’AFFAIRES CONDAMNÉS PAR LA JUSTICE
7,5 milliards d’euros et 600 milliards de dinars à récupérer

La récupération des biens issus de la corruption est de nouveau à l’ordre du jour depuis son évocation par le président de la République. Ils sont évalués à des montants vertigineux : plus de 7,5 milliards d’euros et 600 milliards de DA. Dimanche 28 février

2

Constances 11:00 | 03-03-2021

Bengrina défèque (encore) dans la fontaine du village

On ne sait pas si c’est une histoire vraie mais elle n’est jamais tombée dans la désuétude. D’autres histoires du