Rubrique
Sports

Parlons-En Le PSG en a marre de Neymar

Publié par Hassan Boukacem
le 18.06.2019 , 11h00
364 lectures

«Je ne tolérerai plus des comportements de stars. Les joueurs doivent assumer leurs responsabilités et penser à travailler davantage». 
Telles sont en substance, les récentes déclarations de Nacer El-Khelaïfi, le président qatari du PSG. Après une saison décevante, avec un seul titre de champion de France, mais une énorme désillusion en Champions league, Khelaïfi se devait de monter au créneau pour ramener de l’ordre et de la sérénité dans un club miné par des luttes de clan et d’ego. Evidemment, ses propos visent surtout la star brésilienne, Neymar Junior, dont les fresques et les blessures à répétition ont fini par exaspérer les propriétaires qataris du club parisien.  Et la récente accusation de viol portée à l’encontre du crack Carioca a été la goutte qui a fait déborder le vase à tel point que le club de la capitale française serait prêt à écouter une offre mirobolante qui avoisinerait les 300 millions d’euros. On sait que Neymar était le rêve de Florentino Perez, le président du Real, mais ni les supporters meringues, ni Zidane ne veulent d’un joueur, certes très talentueux, mais au comportement incompatible avec un vestiaire de grands joueurs. Reste, la solution barcelonaise. Le Barça voudrait bien récupérer Neymar, d’autant plus que l’effectif, à sa tête Messi, sont d’accord. Le président Azul Grena est un peu réticent, mais ce que veut Messi... Dieu le veut.
Hassan Boukacem

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Contribution 11:00 | 19-08-2019

L'ère Bouteflika ou la trahison de serment

Depuis son accession à l'indépendance, l'Algérie a connu sept présidents de la République et chefs d'Etat ainsi que quarante-trois gouvernements qui ont successivement assuré la direction et la gestion du pays. Confrontée aux multiples défis

2

Actualités 11:00 | 22-08-2019

JUSTICE
Le tribunal de Blida instruira cette semaine le dossier Nezzar

Le tribunal militaire de Blida s'apprête à entamer officiellement l'instruction du dossier Khaled Nezzar, a-t-on appris hier mercredi de sources proches de l'affaire. Le dossier de l'ancien ministre de la Défense a été ajouté à celui des prévenus