Voir Tous
Rubrique
Sports

Le prochain classement Fifa sera rendu public le 23 décembre L’Égypte poursuit ses manœuvres, l’Algérie intouchable !

Publié par Mohamed Bouchama
le 29.11.2021 , 11h00
5448 lectures
La CAF envisagerait de prendre en considération le classement Fifa du mois de décembre, sinon le premier de l’an 2022, pour départager les dix sélections encore en lice dans le tour des barrages de la zone africaine pour le Mondial-2022. Un classement qui pourrait intégrer les matchs de la Coupe arabe qui débutera ce mardi et jusqu’au 18 décembre à Doha (Qatar) ainsi que ceux de la phase des poules des Championnats d’Asie du sud-est à Singapour (5 au 18 décembre).
Initialement, l’instance internationale devait publier son tableau du mois de novembre le jeudi 26 novembre dernier. Elle l’avait avancé au vendredi 19 novembre, soit environ une semaine avant la date prévue. Et pour le mois de décembre, le classement programmé initialement le 16 décembre sera repoussé d’une semaine plus tard, soit pour le jeudi 23 décembre. Cette nouvelle date obéirait au fait que la structure dirigée par le Suisse Gianni Infantino songerait à inclure les matchs des tournois régionaux susmentionnés (Coupe arabe et la phase des poules du Championnat d’Asie du sud-est) dans la comptabilité.
Cette dernière comporte les 4 matchs de la zone asiatique et les 32 rencontres du tournoi arabe placé officiellement sous l’égide de la Fifa. Un détail qui fait peser des soupçons sur la manière de fonctionner des instances internationales qui gèrent le football.
Au sortir du récent conclave extraordinaire de la CAF, une source de la CAF a ajouté du suspense sur le sort de la dernière étape des qualifications africaines programmée en mars prochain, en affirmant que la Confédération n’a pas encore tranché sur quel classement Fifa elle devra se baser pour déterminer quelles seront les cinq équipes qui feront partie du pot 1 et qui auront l’avantage de disputer la seconde manche du tour de barrages chez elles. Une telle supposition n’était pas, pour rappel, sur la table des discussions il y a quelques mois, avant l’entame de la phase des groupes où tout le monde savait seulement que les 5 mieux côtés au classement Fifa ont cette faveur de recevoir lors du match «retour» dudit tour. Mieux, des informations laissaient entendre, à titre d’exemple, que les matchs de la Coupe arabe ne seront pas comptabilisés au titre du classement Fifa du mois de décembre. Celui-ci était attendu d’ailleurs pour le 18 décembre, jour de la finale arabe, et des informations jamais démenties assuraient comme étant la date du tirage au sort africain à Doha.
Lors d’une précédente conférence de presse, le sélectionneur des Verts, Djamel Belmadi avait confirmé que le tournoi de Doha ne sera pas pris en compte dans les calculs du classement Fifa de décembre. Or, les règlements de cette compétition chapeautée par l’instance internationale ne soulignent dans aucun de leurs points que la Coupe arabe, si lucrative qu’elle soit, compterait pour du beurre encore moins qu’elle ne ferait pas l’objet des mêmes procédures présidant aux concours placés sous couvert de la Fifa. L’on doit rappeler à ce titre que différentes confédérations organisent des matchs internationaux amicaux et officiels comptabilisés par la Fifa au moment où d’autres instances continentales n’avaient rien prévu à la même période de l’année. Le classement Fifa prenant en charge toutes les épreuves qui sont dans les standards fixés par le gouvernement du football international, les 32 matchs de la Coupe arabe seront bien calculés lors de l’annonce du classement retardée au 23 décembre.

Le classement de janvier 2022 sera-t-il prêt ?
Dans cette perspective, il est loisible de comprendre que le principal perdant pouvait être le Nigeria du fait que les Super Eagles, 5e africain et 36e au classement mondial seront à l’écart jusqu’à la prochaine CAN du Cameroun. Les Nigérians sont sous la menace d’une «remontada» des égyptiens, équipe engagée en Coupe arabe où elle pourra cumuler jusqu’à 7 rencontres et beaucoup de précieux points. Ce sont les équipes arabes de la zone CAF, le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et l’Égypte en particulier, qui devraient, en définitive, en tirer profit si la Confédération africaine venait à adopter le classement attendu le 23 décembre pour effectuer ledit tirage au sort sur la base des pots (les équipes du top 5 et les 5 autres qui complètent la liste des qualifiés). Hier, le site allemand football-ranking.info a publié des prévisions favorables à cette probabilité. Se basant sur un nombre de 56 matchs joués depuis le 19 novembre (date de publication du dernier classement Fifa, ndlr), le classement du 23 décembre devrait sourire d’abord à l’Algérie qui passerait de la 32e à la 29e position mondiale (+3) alors que le Maroc (+2) se hissera à la 26e place. Selon lesdites prévisions, la Tunisie et l’Egypte perdraient un rang (30e, pour les Eagles de Carthage et 46e pour les Pharaons). Cette «logique» pourrait être remise en cause dans le cas où ces deux formations qui ont emmené au Qatar l’ossature de leur sélection première moins les footballeurs évoluant en Europe réalisent un tournoi arabe parfait.
L’égypte (1 449,51 points) pourrait même réduire l’écart avec le Nigeria (1 478,78 points) si elle venait à être sacrée lors de la Coupe arabe. Les 30 points qui séparent les deux sélections, respectivement 5e et 6e au classement africain, ne constitueront pas un grand obstacle surtout si la CAF oserait prendre en considération un éventuel classement de la Fifa pour le mois de janvier. Un tel scénario envisagé par des membres égyptiens de l’instance africaine ne pourrait se réaliser que si la Fifa prendrait en charge une partie des résultats de la CAN du Cameroun le 9 janvier. Cela pourrait expliquer l’hésitation de la CAF à trancher la question de date du tirage au sort du tour de barrages par un souci de manœuvrer en faveur d’un des pays encore en lice dans le tour de barrages. Et pour cause !
à la date du 26 janvier, le tournoi du Cameroun aura bouclé les huitièmes de finale avec pas moins de 36 matchs sur les 51 rendez-vous prévus. Dans cette optique, le hasard a fait qu’égyptiens et Nigérians évoluent dans la même poule (D) en compagnie du Soudan et de la Guinée-Bissau. Si par malheur, le Nigeria quitte la compétition à la fin du 1er tour (dont les matchs de la dernière journée sont prévus le… 20 janvier), l’Égypte aura atteint probablement son objectif…
Ceux qui pensaient éviter coûte que coûte l’Algérie manœuvrent désormais pour expurger les Super Eagles de leur 5e place africain en mettant tous les «ingrédients» pour y parvenir, complicité de la CAF et de la Fifa comprise.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 24-01-2022

Pour un partenariat université-entreprise argentin

Le partenariat université-entreprise est inscrit en caractères gras dans les missions de l’université depuis au moins l’avènement et la mise en œuvre du LMD (licence-master-doctorat). Le partenariat dont

2

Le Soir Santé 11:00 | 23-01-2022

SANTÉ
Les aliments recommandés pour renforcer votre immunité face à Omicron

Il est peut-être temps de prendre soin de vous et surtout de renforcer votre immunité. Si la vaccination constitue le meilleur moyen de vous protéger, vous pouvez aussi booster votre système immunitaire en misant sur