Rubrique
Sports

Luttes associées : en prévision des Jeux africains 2019 Les Algériens de la lutte libre se préparent à Istanbul…

Publié par Ahmed Ammour
le 11.07.2019 , 11h00
28 lectures
Six athlètes de la sélection algérienne de lutte libre (seniors) poursuivent leur préparation à Istanbul, en Turquie, en vue des Jeux africains au Maroc. Sous la conduite de l'entraîneur national Aoune Fayçal, les six lutteurs internationaux auront l'occasion de participer, du 10 au 15 juillet, au Tournoi international Yasser-Dogu.

…Ceux de la lutte gréco-romaine à Sofia…
Parallèlement à la préparation des six Algériens de la lutte libre en Turquie, la sélection algérienne de la lutte gréco-romaine (seniors) a effectué un stage de préparation à Sofia, en Bulgarie, qui a pris fin le 10 juillet. Les seniors ont profité de ce nouveau regroupement pour préparer les Jeux africains, en présence des cadres de la sélection, à l'instar de Bachir Sid-Azara, Adem Boudjemline et Tarek Aziz. Deux athlètes juniors qui ont confirmé leur potentiel lors des Championnats d'Afrique de Tunis, prennent part à ce stage, à savoir Merabet Abdelmalek et Fadi.

… 14 lutteurs à Alger
Par ailleurs, quatorze athlètes de la sélection algérienne seniors de lutte (messieurs et dames) effectuent depuis mardi, jusqu’au 18 juillet, un stage au Centre de regroupement et de préparation des équipes nationales à Souidania (Alger), toujours en prévision des Jeux africains-2019 au Maroc.
Ah. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-07-2019

Selon les communiqués de la justice
Ouyahia recevait des pots-de-vin des hommes d’affaires

Apprenant la nouvelle de son incarcération, le 12 juin dernier, Ahmed Ouyahia ignorait, sans doute, que son entrée en prison ne

2

Actualités 11:00 | 14-07-2019

COMMENT OUYAHIA, SELLAL ET CONSORTS VIVENT LEUR DÉTENTION
Les mystères d’El-Harrach

Le séjour carcéral des anciens ministres et hauts responsables détenus à la prison d’El-Harrach est l’un de ces «mystères» que les Algériens tentent continuellement de percer depuis un moment. Aux interrogations qui reviennent de manière régulière sur les réseaux sociaux, s’ajoutent