Voir Tous
Rubrique
Sports

LIGUE DES CHAMPIONS D’AFRIQUE : GROUPE D, JS KABYLIE-RAJA DE CASABLANCA 0-0 Les Canaris grillent leur chance de qualification

Publié par Ahmed Ammour
le 12.01.2020 , 11h00
216 lectures

Le derby maghrébin entre la Jeunesse Sportive de Kabylie et le Raja Athletic Club, comptant pour la quatrième journée de Ligue des Champions, groupe D, s’est soldé par un score vierge au stade du 1er- Novembre-1954 de Tizi-Ouzou.
Les locaux devaient, pourtant, remporter la rencontre pour maintenir au beau fixe leurs chances de qualification pour la suite de la compétition. Après une première demi-heure totalement dominée par les Canaris qui se créent de multiples occasions, le Raja semble enfin sortir la tête de l’eau. Une mauvaise sortie du portier des Jaunes et Vert, Oussama Benbot, remet les visiteurs en position offensive même si Bensayah et ses coéquipiers sont un cran au-dessus. Les Algériens ont la possession du ballon mais pêchent à la finition. Les offensives viennent essentiellement du côté droit mais se heurtent toutes au portier de la formation marocaine du Raja, Anas Zniti, particulièrement excellent. Les deux équipes regagnent le vestiaire à la mi-temps sous le regard inquiet des supporters locaux venus nombreux pour soutenir les leurs. La seconde période est un copié-collé de la précédente. Le Raja subit le jeu de la JSK mais reste solide défensivement. Cependant, les locaux auraient pu bénéficier d’un penalty en toute fin de match suite à un contrôle de la main d'un défenseur des Verts dans la surface de réparation mais l’action passe inaperçue et l'arbitre indique le point de corner. Les Algériens de la JSK qui n'ont plus leur destin entre les mains (4 pts), devront absolument s’imposer à Kinshasa dans deux semaines face à l’As Vita Club pour conserver un peu d'espoir. Quant au Raja (7 pts), il se déplacera sur la pelouse de l’Espérance pour un match au sommet du groupe.

 

HUBERT VELUD :
«Nous avons manqué d’un peu d’anticipation»
«Nous avons joué contre un adversaire, on savait avant, très solide, surtout qui a fait très peu d’erreurs tactiques. Comme l’a dit Jamel (Sellami), nous avons raté la chance en première mi-temps où on a été très dominateur avec des occasions franches. A partir du moment où on n’ouvre pas le score en première mi-temps, dans la seconde partie de la rencontre, on pousse, mais les joueurs du Raja étaient toujours bien placés. Nous avons manqué d’un peu d’anticipation dans la surface de l’adversaire et un manque de présence aussi. C’est indéniable. Les joueurs ont fait un match remarquable face à une grande équipe. Je suis très fier (…) Quant au penalty, qu’est-ce que vous voulez que je dise. Si la même action se produit avec l’EST ou le Raja, l’arbitre siffle, mais pas avec la JSK. C’est comme ça», a déclaré Hubert Velud qui se dit ainsi satisfait du rendement de son équipe et de ses joueurs. «Il reste encore deux matchs. On doit les prendre un à un. C'est la première expérience en Afrique pour beaucoup d’entre nous, et c'est un acquis pour les prochaines rencontres », a souligné Nabil Saâdou qui reste confiant pour la suite du parcours en Ligue des champions d’Afrique. Un optimisme que partage son coéquipier Souyad. « On va rester concentrés pour les prochains matchs et nous avons encore nos chances. Nous devons garder la même détermination», a-t-il déclaré. La JSK, après quatre journées de la phase de poules de la Ligue des champions, arrive à la 3e place avec 4 points, soit une victoire, deux défaites et un match nul. Les Canaris se déplaceront en RD Congo samedi 25 janvier pour affronter Vita Club en match de la 5e journée avant de recevoir les Tunisiens de l’EST samedi 1er février au stade du 1er-Novembre de Tizi-Ouzou.
Ah. A.

JAMEL SELLAMI, ENTRAÎNEUR DU RAJA :
«Merci pour les supporters de la JSK »

«La rencontre n’a pas été facile devant une équipe de la JSK qui devait réaliser un bon résultat. Je félicite les joueurs qui ont su tenir pendant les 90 minutes devant la formation locale qui a tout donné et nous a mis en difficulté notamment le n° 22, Bencherifa. Nous avons réussi à leur fermer des espaces. En seconde période, nous avons intégré un défenseur sur la gauche pour contenir les attaques de la JSK notamment le n° 22. Dans l’ensemble, nous sommes heureux de ce résultat qui nous conforte et je remercie nos supporters qui ont fait le déplacement pour nous encourager. Nous avons réussi un point important, mais pas décisif. Nous sommes venus en Algérie pour réaliser un bon résultat et Dieu merci, on l’a réussi. Pour le prochain match face à l’EST, j’espère récupérer les joueurs blessés pour réussir une nouvelle victoire et assurer la qualification», a déclaré l’entraîneur du Raja, Jamel Sellami à l’issue de la rencontre sans omettre de remercier au passage les supporters de la JSK. «Je veux remercier les supporters de la JSK pour leur fair-play et qui nous ont applaudis à la fin de la rencontre. J’espère que la JSK aura plus de chances pour les matchs à venir ».
Ah. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 09-06-2021

L'arabe sur les maillots : du Benbellisme sans Ben Bella !

Beaucoup de lecteurs me demandent ce que je pense des maillots en arabe portés par les

2

Actualités 11:00 | 08-06-2021

L’ETRHB PASSE SOUS PAVILLON PUBLIC
La leçon assimilée de l’affaire Khalifa

Ils ne pouvaient sans doute pas espérer mieux, les milliers de travailleurs du Groupe Haddad. Désormais, ils savent à quoi s’en tenir, eux qui voguaient dans le noir depuis l’arrestation, puis le passage devant les juges du P-dg Ali Haddad, craignant de subir