Rubrique
Sports

AS Aïn M’lila Les «Scorpions» en quête d’exploit

Publié par R.S
le 09.08.2018 , 11h00
53 lectures
Le nouveau promu en Ligue 1 Mobilis, à savoir le club de l’Association Sportive d’Aïn M’lila (ASAM) ambitionne d’assurer le maintien dans la cour des grands au cours de la saison 2018/2019 après avoir renforcé son effectif et intensifié les efforts de préparation durant ce mercato estival, sont unanimes à dire les responsables de l’équipe.
L’équipe des «Scorpions», qui a effectué deux stages de préparation, l’un à Tikjda (Bouira) et l’autre en Tunisie, compte beaucoup sur «les qualités d’une formation de jeunes joueurs», a déclaré à l’APS le manager général du club, Houssem Harkat, ajoutant que la présence du coach expérimenté et nouvel entraîneur de l’équipe, Lakhdar Adjali, permettra à l’ASAM d’atteindre ses objectifs.
Parmi les recrues du nouveau promu de la Ligue 1 Mobilis, le gardien Billel Boufenniche (ex-DRBT), l’attaquant Lotfi Daif (ex-CAB), Lakhdar Drifel et Mohamed Benchaïra (ex-JSMB), Rabah Ziad (ex-JSMS), ainsi que d’autres joueurs, a fait savoir le même responsable.
Outre les anciens joueurs, dont certains ont rempilé pour le club, l’ASAM bénéficiera des services de la nouvelle star montante de l’équipe espoirs des «Scorpions», Abdeslam Bouchouareb, qui a signé cette saison pour évoluer avec l’équipe A.

L’entente et la concertation, «l’arme secrète»
Les responsables du club d’Aïn M’lila ont estimé que l’entente et la concertation entre l’administration, le staff technique et les joueurs, qui ont créé une ambiance fraternelle, ont grandement contribué à l’accession de l’équipe de la Division amateur à la Ligue 2 Mobilis en 2016, ensuite à la Ligue 1 Mobilis en 2017.
«La politique du club basée sur la concertation, l’esprit du groupe et le principe de l’équité entre tous les joueurs rendra possible l’objectif d'assurer une position confortable au classement de la Ligue 1 Mobilis afin d’arracher le maintien et pourquoi pas jouer les premiers rôles», a assuré le manager général du club.
L'équipe d'Aïn M’lila œuvre à réaliser de meilleurs résultats grâce sa jeune formation, a souligné M. Harkat, affirmant qu’après des efforts considérables de sélection des meilleurs éléments de l’équipe, la liste des onze rentrant pour la saison 2018-2019, qui débutera vendredi, est fin prête.

Des supporters unis
Pour le 12e joueur de l’AS Aïn M’lila, les supporters, cette saison encore sera celle de l’appui de «l’équipe du cœur», comme ils s’y plaisent à l’appeler.
Les fans de l’ASAM se sont alignés, ces dernières années, en trois groupes, portant chacun l’une des trois couleurs de l’équipe, mais tient à souligner Mehdi, âgé de 30 ans, ces groupes de supporters du club des «Scorpions» ont décidé en juin dernier «d’aller plus loin et de consolider leurs rangs en se regroupant sous un même emblème».
D’autres, les «Scorpions» dans l’âme, n’hésitent pas à composer des chansons vantant l’ASAM et ses exploits que les supporters reprennent en chœur dans les gradins.
Pour Mounir, 22 ans, «l’ASAM ya laâziza, Oli ola kahla ou hamra mon amouri» sont les chansons qui «ravivent les fans et encouragent les joueurs à aller de l’avant».
Pour d’autres supporters qui affirment que l’ASAM rassemble les jeunes à Aïn M’lila, la promotion du club à travers des activités caritatives, notamment les visites de malades dans les hôpitaux, l’organisation de campagnes de volontariat et l’embellissement de l'environnement sont autant «de signes d’amour et d’encouragement à l’ASAM et sont également des actions citoyennes que le football a le mérite d’entretenir», affirment les supporters.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-10-2018

ACCUSÉS DE «CORRUPTION ET D’ENRICHISSEMENT ILLICITE»
Cinq généraux-majors en prison

Coup de tonnerre, hier dimanche, avec l’annonce de la mise sous mandat de dépôt de six officiers supérieurs de l’armée, cinq généraux-majors et un colonel, tous

2

Périscoop 11:00 | 15-10-2018

Ce n’est pas encore fini pour la France

Si la France risque de perdre le marché algérien des céréales, par contre elle maintient une certaine «influence» encore. En effet, c’est une entreprise française, en l’occurrence