Rubrique
Sports

JS Kabylie L'ES Tunis en ligne de mire

Publié par Ahmed Ammour
le 03.12.2019 , 11h00
594 lectures

Après avoir remporté sa première rencontre, vendredi soir, de la phase de poules de la Ligue des champions d'Afrique, devant les Congolais de Vita Club, la JS Kabylie se tourne désormais vers la seconde journée face aux Tunisiens de l'EST. Une rencontre qui ne sera pas de tout repos pour les Canaris, mais qu'ils comptent préparer sereinement. 
Pour cela, les camarades de Addadi, après avoir bénéficié d'une journée de repos, samedi, ont entamé la préparation de l'EST avant de s'envoler mercredi pour la capitale tunisienne. «On a récupéré et on a de la chance puisque le prochain voyage n’est pas très long jusqu’en Tunisie. Maintenant, il faut dire que l’Espérance est un autre match, c’est le champion d’Afrique et ça va être très difficile. Il ne faut pas s’enflammer», explique Hubert Velud qui devrait préparer un plan anti-EST pour tenter de piéger les Tunisiens. Pour cette prochaine journée, si le staff technique devra se passer des services de Belgherbi, blessé au niveau des ischio-jambiers, qui a bénéficié d'une dizaine de jours de repos, Velud devra récupérer Juba Oukaci et Malik Raiah qui se sont entraînés et commencent à récupérer. Ces deux éléments pourront bientôt rejoindre les entraînements avec le groupe, même si leur participation n'est pas encore confirmée. «Sincèrement, je me sens bien mais j’ignore si je pourrai participer au prochain match. Je vais reprendre les exercices ce soir (dimanche, ndlr) et voir si les douleurs persistent. C’est encore tôt d’en juger, et j’espère pouvoir revenir cette semaine», a souligné Oukaci. L'autre bonne nouvelle pour l'entraîneur de la JSK est le retour de Souyad qui a purgé sa suspension lors du précédent match face au Vita Club. «Belgherbi était un véritable poison pour la défense congolaise, malheureusement, il a contracté une blessure. Il a beaucoup gêné la défense adverse. Malgré la présence de Banouh, on aimerait bien le récupérer le plus tôt possible, car on aura au moins six matchs en ce mois de décembre et on aimerait bien avoir les choix en pointe», a déclaré Mourad Karouf, l'entraîneur adjoint des Canaris. «Pour la prochaine rencontre face à l'EST, on doit garder les pieds sur terre et cela malgré notre victoire face à Vita Club. Le match ne sera pas facile, mais on tentera de le préparer en fonction des forces et des faiblesses de notre adversaire. On fera tout pour tenter d'accrocher le tenant du titre chez lui.»

Des arbitres sénégalais pour ES Tunis-JS Kabylie
La Confédération africaine de football (CAF) a désigné un trio d'arbitres sénégalais pour le match devant opposer, vendredi soir (20h) au stade Radès (Tunis), l'Esperance sportive de Tunis et la JS Kabylie (Algérie), pour le compte de la 2e journée, groupe D, de la phase de poules de la Ligue des champions d'Afrique de football. Le directeur de jeu sera Maguette Ndiaye, assisté de ses deux compatriotes, El Hadji Samba et Nouha Bangoura. L'autre match du groupe opposera samedi les Congolais de l'AS Vita Club aux Marocains du Raja.

Départ mercredi pour Tunis
La direction de la JS Kabylie annonce que sa délégation devant se rendre en Tunisie s'envolera mercredi à 12h15, au bord du vol de Tunis Air. L'arrivée à la capitale tunisienne est prévue à 13h25. Le staff technique aura deux séances d'entraînement sur place, mercredi après-midi et jeudi à l'heure du match. La JSK, pour rappel, disputera sa rencontre contre l’Espérance de Tunis vendredi 6 décembre à 20h, pour le compte de la 2e journée de la phase de poules de la Ligue des champions de la CAF. Le retour sur Alger est par ailleurs, prévu samedi à 14h35 avec Tunis Air.
Ah. A.
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 08-12-2019

Emin auto :
«Bouchouareb demandait de l’argent pour régler notre situation»

Les représentants de la société Emin auto font, eux aussi, partie des témoins de la partie civile ayant accablé Bouchouareb et les deux anciens Premiers ministres incarcérés. «Nous avons déposé notre dossier en 2015, témoignent ses