Voir Tous
Rubrique
Sports

Algérie-Nigeria en amical vendredi à 20h30, au stade Jacques-Lemans-Arena (Autriche) Les Verts à l’épreuve des Super Eagles !

Publié par Ahmed Ammour
le 08.10.2020 , 11h00
515 lectures

La sélection nationale renoue avec le terrain, près d’une année après sa dernière sortie le 18 novembre 2019 face au Botswana, en match des qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations, Cameroun-2021, décalée pour janvier 2022.
Un repos forcé des Verts, de près d’une année, dicté par la situation sanitaire mondiale du coronavirus qui a chamboulé le calendrier international des compétitions, causant l’annulation et le report de plusieurs rencontres et tournois. Et pour se préparer aux prochaines rencontres officielles des Verts, double confrontation contre le Zimbabwe, dans le cadre des 3e et 4e journées des éliminatoires de la CAN-2021, les capés de Djamel Belmadi disputeront deux matchs amicaux respectivement face au Nigeria, vendredi, en Autriche, et face au Mexique mardi aux Pays-Bas. Deux tests pour les Algériens en ces temps de pandémie, à huis clos, avec une sélection qui devrait être chamboulée en raison de l’absence de certains éléments. Après avoir entamé le stage en Autriche lundi, les Verts ont enchaîné mardi leur deuxième séance d’entraînement au niveau de l’Austrian Sports Resorts BSFZ Fraaker See, à une vingtaine de kilomètres de Villach (Autriche), leur lieu de résidence. La séance a débuté avec les habituels exercices d’échauffement dirigés savamment par Merouane Amara, avant de passer à des jeux de ballon avec des oppositions sur surfaces réduites puis sur une bonne partie du terrain. A une touche de balle, notamment en phase défensive, le sélectionneur national a insisté sur la rapidité dans l’exécution des différents gestes et positions de jeu, aidé par le duo Serge Romano et Madjid Bougherra. La sélection a, par ailleurs, connu l’arrivée de nouveaux éléments à savoir Abdeljalil Medioub et Mehdi Zerkane qui se sont très vite fondus dans le groupe, même si le second a été ménagé en se soumettant à un travail en solo. Pour ces deux rendez-vous amicaux, Belmadi a dû se passer des services de certaines joueurs comme Djamel-Eddine Benlamri, Youcef Belaïli ainsi que Islam Slimani, dispensés. Des éléments non retenus dans la liste des 24 convoqués parce qu’ils sont sans club, et par conséquent, en méforme par rapport au reste de leurs coéquipiers en équipe nationale. Le seul à avoir trouvé un club est Benlamri qui a signé à Lyon pour une saison : une nouvelle qui a ravi le sélectionneur national.

Belmadi : «On suit bien la situation de Benlamri, Belaïli et Slimani»
Durant son intervention, en visioconférence, Djamel Belmadi est revenu sur plusieurs points notamment les nouveaux arrivées, les absents et sur les deux rencontres en amical qu’il qualifie d’importantes, à cause de la qualité des adversaires. «On aurait pu opter très vite contre des équipes de moindre envergure mais j'ai eu l'exigence d'obtenir ces deux matchs de prestige contre le Nigeria et le Mexique», a déclaré Belmadi en rappelant que «le Nigeria que tout le monde connaît, c'est la 2e meilleure équipe au classement Fifa/CAF» alors que «le Mexique, c'est une équipe qui tourne à plein régime. Ils n'ont pas perdu depuis 20 matchs». Pour ces deux prochaines sorties, en amical, le sélectionneur national compte passer par deux organisations tactiques. «On va sans doute passer par deux organisations tactiques lors des deux prochains matchs, je ne sais pas si vous allez le remarquer, mais pas pour autant changer la philosophie de jeu de l'équipe», a-t-il tenu à expliquer en insistant qu’il a opté pour des matchs difficiles « car j'estime que la progression d'une équipe passe par ça». Quant aux joueurs convoqués, Belmadi est d’abord revenu sur les éléments non retenus. «On suit bien la situation de Benlamri, Belaïli et Slimani. Je dis mabrouk à Djamel, il mérite. Quand il était sans club, on était inquiets, maintenant avec Lyon, il sera dans le très haut niveau, ce sera très bénéfique pour nous (…) Pour Slimani, cela semble plus compliqué, je sais qu'il cherchait activement mais ça ne s'est pas bien passé, mais le mercato n’est pas terminé. Il voulait être avec nous, il aurait pu choisir la facilité en allant dans le Golfe et ça me plaît (…) Pour Belaïli, par contre, sa situation est compliquée. Je ne suis pas son agent, mais quand je peux donner des conseils, je le fais. On espère qu'il trouvera une bonne sortie et qu'il revienne en sélection», a-t-il expliqué. Quant aux nouveaux venus, Belmadi explique ses choix : «Mehdi Zerkane est très jeune, il vient de débuter, il a démarré en Ligue 1 avec Bordeaux puis a pris un carton rouge, puis blessé pour cinq semaines. Il arrive à court de compétition, j'ai hésité à le prendre mais finalement, il m'a donné envie de le prendre (…) Zerkane a choisi d'emblée l'équipe d'Algérie contrairement à d'autres alors qu'il est tri-national, de mère tunisienne (…) Medioub est un joueur au profil particulier, on a un problème en défense avec l'absence de Benlamri, c'est un poste où on a un manque. Je ne sais pas s’il va participer, mais il nous donne déjà une bonne impression. Il a signé au Portugal, il va jouer, on va le suivre», poursuit Belmadi qui se dit conscient que le problème de la sélection est souvent en défense. «On a toujours des problèmes pour défendre, nous n'avons pas un effectif de niveau international illimité. Pour les arrières gauches, on a Helaïmia qui a joué un peu en début de saison. Zeffane joue en D2 russe, c'est pas le top mais on n’a pas le choix (…) Atal, on suit sa situation. Il se blesse souvent, ce n'est pas facile à gérer psychologiquement. Là, il revient, il doit revenir au mieux, on a besoin de lui mais là, je dois me soucier des joueurs qui sont là, je dois voir ceux qui vont jouer à sa place. Benrahma peut s'imposer en Premier League et en EN mais il y a des étapes. En principe, au vu de ses performances en Championship, il devrait jouer en Premier League. En sélection, il aura sa chance dans ce stage», dira Belmadi qui est également revenu sur les cas de Aouar, Gouiri, Aït Nouri et Cherki. «Quand un joueur intéresse le sélectionneur, c'est lui qui le sélectionne, il n y a pas de nouvelle stratégie. Il y'a deux étapes, aller voir le joueur, puis le sélectionner. On n’envoie pas une convocation sans changement de nationalité sportive», a-t-il tenu à préciser.

«Les locaux ne sont pas suffisamment prêts»
Quant à l’absence des joueurs locaux dans la sélection nationale, Belmadi explique qu’ils ne sont pas prêts à cause de la longue période d'arrêt due à la pandémie de coronavirus. «Les joueurs locaux sont restés à l'arrêt depuis plus de six mois à cause de la propagation du nouveau coronavirus. Plusieurs n'ont même pas entamé ou commencé les stages de préparation avec leurs équipes. Je suis en train de suivre ça et quand la compétition reprendra à nouveau, on verra», a-t-il souligné.
A. A.

Les 10 derniers matchs de l'Algérie avant d'affronter le Nigeria en amical

- 18 novembre 2019 à Gaborone (CAN-2021/Qualifications) : Botswana - Algérie 0-1
But : Belaïli (14e)
- 14 novembre 2019 à Blida (CAN-2021/Qualifications) : Algérie - Zambie 5-0
Buts : Bensebaïni (43e), Bounedjah (68e s.pen et 90e), Belaïli (75e), Soudani (85e)
- 15 octobre 2019 à Lille, France (amical) : Algérie - Colombie 3-0
Buts : Bounedjah (15e), Mahrez (20e et 65e)
- 10 octobre 2019 à Blida (amical) : Algérie - RD Congo 1-1
But : Slimani (6e)
- 9 septembre 2019 à Alger (amical) : Algérie - Bénin 1-0
But : Slimani (72e s.pen)
- 19 juillet 2019 au Caire (CAN-2019/finale): Algérie - Sénégal 1-0
But : Bounedjah (2e)
- 14 juillet 2019 au Caire (CAN-2019/demi-finales) : Algérie - Nigeria 2-1
Buts : Troost-Ekong (c.s.c 40e), Mahrez (90e+4)
- 11 juillet 2019 à Suez, Egypte (CAN-2019/quarts de finale) : Algérie - Côte d'Ivoire 1-1 a.p. (Algérie aux t.a.b 4-3)
But : Feghouli (20e)
- 7 juillet 2019 au Caire (CAN-2019/huitièmes de finale) : Algérie - Guinée 3-0
Buts : Belaïli (34e), Mahrez (57e), Ounas (82e)
- 1er juillet 2019 au Caire (CAN-2019/phase finale): Algérie - Tanzanie 3-0
Buts : Slimani (35e), Ounas (39e, 45e+1)
Bilan en 10 matchs : 8 victoires, 2 nuls, 0 défaite. Buts marqués : 21 / buts encaissés : 3 Buteurs : Mahrez (4), Bounedjah (4), Ounas (3), Slimani (3), Belaïli (3), Feghouli (1), Troost-Ekong (1, c.s.c), Bensebaïni (1), Soudani (1).

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 28-07-2021

La puissance innovatrice de l’Algérie

Toute activité a ses propres outils servant à mesurer le degré de son impact sur le domaine auquel elle se rattache. Ainsi, l’évaluation des activités de la recherche scientifique se fait à l’aide d’outils qui relèvent

2

Actualités 11:00 | 24-07-2021

VALSE-HÉSITATION ET TÂTONNEMENTS EN SÉRIE
Qui dirige le Maroc ?

Depuis quelque temps, le Maroc déroute les observateurs par sa politique tâtonnante et parfois franchement aventureuse. Pour une monarchie qui a toujours fonctionné dans l'ordre et la discipline hérités d'une