Sports / Sports

CAF Awards

Mohamed Salah is The Best

L'attaquant égyptien Mohamed Salah (Liverpool) a remporté mardi pour la deuxième année consécutive le prix du meilleur joueur africain de l'année, décerné par la Confédération africaine de football (CAF) à Dakar. 
Mohamed Salah, qui faisait figure de favori, a devancé son coéquipier sénégalais Sadio Mané et un autre buteur du championnat anglais, le Gabonais Pierre-Emerick Aubameyang (Arsenal) lors de cette remise des prix dans la capitale sénégalaise. Il devient ainsi le quatrième joueur à remporter ce trophée deux fois d'affilée, après les Sénégalais El Hadji Diouf (2001, 2002), le Camerounais Samuel Eto'o (2003, 2004) et l'Ivoirien Yaya Touré (2011, 2012). Diouf et Eto'o assistaient à la cérémonie. «Je dédie ce prix à mon pays, l'Egypte», a brièvement réagi le lauréat, devant le président de la CAF, Ahmad Ahmad, et le président libérien George Weah, lui-même ancien footballeur de légende et unique Africain à ce jour à avoir remporté le Ballon d'or. Le prix de la meilleure joueuse de l'année est revenu à la Sud-Africaine Chrestinah Thembi Kgatlana, meilleure buteuse de la CAN féminine 2018, et également distinguée pour le plus beau but marqué cette année sur le continent. Le sélectionneur français du Maroc, Hervé Renard, a été désigné pour la troisième fois entraîneur de l'année pour une équipe masculine.  Le titre de meilleur entraîneur pour une équipe féminine est revenu à Desiree Ellis, sélectionneuse de l'Afrique du Sud, finaliste de la CAN-2018 et privée de titre par le Nigeria aux tirs au but. Le titre de meilleure équipe féminine a d'ailleurs été décerné au Nigeria, tandis que la Mauritanie était distinguée parmi les équipes masculines. Le prix du meilleur président de Fédération a été remis par le président de la Fifa, Gianni Infantino, au Marocain Fouzi Lekdjaâ. «C'est toujours un plaisir d'être en Afrique», a déclaré M. Infantino, actuellement en tournée en Afrique de l'Ouest, saluant «un continent qui vit le football avec passion, avec coeur, avec émotion». Le prix du meilleur jeune joueur de l'année a été attribué à l'arrière latéral marocain du Borussia Dortmund (Allemagne), Achraf Hakimi. 
 
Mahrez retenu dans le «onze» type africain de l'année
L'ailier international algérien de Manchester City (Premier league anglaise) Riyad Mahrez a été retenu dans le onze africain de l'année 2018, établi par FIFPro (Fédération internationale des associations de footballeurs professionnels) en collaboration avec la Confédération africaine de football (CAF). Outre Mahrez, le onze africain dévoilé mardi soir au cours de la cérémonie Aiteo CAF Awards tenue à Dakar (Sénégal) comprend, entre autres, l'Egyptien de Liverpool Mohamed Salah et son coéquipier en club, le Sénégalais Sadio Mané. Le n°7 de l'équipe nationale qui figurait dans une shortlist de 10 joueurs pour le trophée du meilleur joueur africain a été écarté de la liste finale. Le trophée est revenu à Mohamed Salah pour la deuxième fois de rang. Mahrez (27 ans) avait rejoint Manchester City l'été dernier en provenance de Leicester City pour un contrat de cinq ans. L'ancien Havrais compte 29 apparitions depuis le début de la saison (8 buts).  

Le meilleur onze africain
Gardien de but : Onyango (Ouganda).
Défenseurs : Aurier (Côte d'Ivoire), Koulibaly (Sénégal), Benatia (Maroc), Bailly (Côte d'Ivoire).
Milieux : Mahrez (Algérie), Partey (Ghana), Keita (Guinée).
Attaquants : Salah (égypte), Sané (Sénégal), Aubameyang (Gabon).