Rubrique
Sports

Walid Allati (Défenseur central du NAHD) : «Notre objetif c’est de gagner tous nos matchs»

Publié par Hassan Boukacem
le 04.09.2018 , 11h00
14 lectures
Sans faire trop de bruit, Walid Allati s’est vite imposé dans l’arrière-garde husseindéenne après avoir intégré le Nasria la saison dernière en provenance de l’US Biskra. Premier point de situation après quatre rounds de championnat avec un joueur qui a de l’ambition.
Le soir d’Algérie : Comment évaluez-vous ce début de saison du NAHD après quatre journées avec une victoire, deux nuls et une défaite ?
Walid Allati
: Disons que notre parcours a été positif à l’extérieur de nos bases avec une victoire à Tadjenanet, deux nuls à Constantine et Bordj-Bou-Arréridj et une défaite chez nous face à l’USM Alger.
Mais ce n’est pas un parcours catastrophique puisque le NAHD est huitième à trois points du leader.
Non, ce n’est pas un très mauvais parcours. Peut-être qu’on aurait pu faire mieux, mais il n’y a rien d’alarmant d’autant plus qu’après cette défaite contre l’USMA, nous avons su réagir en allant nous imposer à Tadjenanet puis en arrachant le partage des points à Bordj-Bou-Arréridj.
Peut-on dire que cette défaite face à l’USMA n’était qu’un accident de parcours ?
Bien sûr. Ce n’était qu’un petit accident et cette défaite ne réflétait vraiment pas le vrai visage du NAHD et on a démontré qu’on valait mieux que cela.
Quel est votre objectif pour cette saison, la Coupe ou le championnat d’Algérie ?
Notre objectif, c’est de gagner toutes les rencontres du championnat, quant à la Coupe d’Algérie, il est encore trop tôt pour en parler. C’est une compétititon qui ne débutera que dans quelques mois, alors pour le moment, on se concentre sur les matchs de championnat que nous abordons toujours pour la victoire.
Même si vos deux prochains matchs ne seront pas faciles avec la réception de la JS Saoura puis un déplacement chez l’étonnant co-leader, le MO Béjaïa ?
Oui, ce sera difficile mais inch’Allah, il faudra se montrer à la hauteur.
Cette saison, vous aurez aussi un autre lièvre à courir, la Coupe de la CAF. Vous y pensez déjà ?
C’est comme pour la Coupe d’Algérie. C’est une épreuve continentale dont la date est encore éloignée et ce n’est pas encore le moment pour y penser, chaque chose en son temps.
Vous préférez vous concentrer sur le championnat ?
Je préfère me concentrer sur le prochain match du NAHD face à la JS Saoura. Ensuite, on pensera au déplacement à Béjaïa et ainsi de suite.
Justement, comment voyez-vous le parcours du NAHD cette saison après avoir terminé troisième lors de l’exercice précédent ?
Inch’Allah, j’espère que notre parcours de cette saison sera aussi bon, sinon meilleur que celui de la saison dernière et je tiens à vous préciser que notre départ est meilleur que celui de l’exercice précédent, alors je souhaite que le résultat final sera plus positif.
Cela veut dire que le NAHD doit terminer soit à la deuxième place, soit être champion ?
L’important c’est de glaner le maximum de points.
Le nouveau sélectionneur, Belmadi, n’a fait appel à aucun joueur du championnat national. Cela doit être frustrant pour les locaux ?
Que voulez-vous que je vous dise. Pour moi, la sélection nationale c’est loin et d’ailleurs je n’ai jamais eu l’honneur d’y figurer.
Mais vous rêvez du maillot national ?
Bien sûr, quel est le joueur qui ne rêve pas de porter le maillot national. Maintenant, il faut continuer à travailler au sein du club et espérer un jour y arriver.
Comme votre prédécesseur au NAHD, Rafik Alliche ?
Oui, pourquoi pas ? Avec l’aide de Dieu.
Propos recueillis par Hassan Boukacem

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 11-11-2018

ANP
Vers la fin du cumul des fonctions au sein de l’armée

C’est sur instruction personnelle directe de Abdelaziz Bouteflika que les cinq généraux-majors et le colonel des services, détenus depuis le 14 octobre à la prison militaire de Blida, ont été libérés le 5 novembre

2

Actualités 11:00 | 10-11-2018

AUDITIONNÉ À TROIS REPRISES PAR LE JUGE D’INSTRUCTION
Comment se défend «El-Bouchi»

Au tribunal de Sidi-M’hamed d’Alger, les apparitions de Kamel El-Bouchi, de son vrai nom Kamel Chikhi, ne font plus l’évènement. Même le dispositif mis en place aux alentours de la bâtisse se fait désormais plus léger qu’à l’habitude et attire, par conséquent, beaucoup moins le regard