Rubrique
Sports

Abdelhakim Serrar (Directeur général de l’USM Alger) : «On a tout conclu avec un entraîneur français…»

Publié par Ahmed Ammour
le 13.06.2018 , 11h00
718 lectures

La piste du Bosnien Mécha Bazdarevic étant définitivement écartée, le directeur général de l’USM Alger, Abdelhakim Serrar, affirme avoir tout réglé avec le futur entraîneur des Rouge et Noir qui sera français. «C’est réglé, nous avons recruté un entraîneur français qui a d’ailleurs signé son contrat. Je préfère taire son nom pour le moment.
L’annonce se fera au moment opportun, une fois qu’il aura débarqué à Alger», a-t-il déclaré dans les colonnes du Buteur. «Il sera avec nous ce samedi ou dimanche.» Même si l’ancien président de l’ES Sétif ne veut pas divulguer son nom, tout porte à croire que ce sera Thierry Froger, ex-sélectionneur du Togo et ex-entraîneur du TP Mazembe, selon certaines indiscrétions.
Si cette information se confirme, ce sera le 3e technicien contacté en l’espace de deux mois après le Marocain Badou Zaki et le Bosnien Mécha Bazdarevic. Le recrutement d’un entraîneur pour succéder à Miloud Hamdi devenait une priorité pour la direction de l’USMA pour préparer la 3e journée de la phase de poules de la Ligue des champions d’Afrique, prévue dans quelques semaines.
Pour la composante du staff technique, Serrar a indiqué qu’en plus «du coach français, il y aura son adjoint qui arrivera en même temps que lui». «Il a tenu à ce qu’il soit à ses côtés et nous l’avons accepté. Il est français aussi et il entamera sa mission en même temps que le nouvel entraîneur. Adel Laâbeni gardera son poste de préparateur physique alors que Lyes Benhaha, de retour au club, se chargera des gardiens de but.»
Par ailleurs, Azzedine Rahim, l’ancienne coqueluche du stade Bologhine, sera nommé directeur sportif avec comme mission d’être proche des membres du staff technique tandis que Driss Ghimouz est annoncé par Serrar comme nouveau directeur technique sportif (DTS) au moment où Mahieddine Meftah, qui était jusque-là coordinateur de l’équipe première, s’occupera des jeunes catégories. Pour sa part, Mohamed Mekhazni aura une nouvelle mission, à savoir retourner sur le terrain. «On lui proposera le poste d’entraîneur de l’équipe réserve et ce sera à lui que le dernier mot reviendra», a expliqué Serrar dans les colonnes du quotidien national sportif.
Coté recrutement, après avoir fait signer cinq nouveaux joueurs, à savoir Mohamed Bentiba du MC Oran, Emery Baysenge du Rwanda, qui arrive d’Al Massira, au Maroc, Mohamed Mezghrani qui vient de la Belgique, Aymen Mahious du CA Batna et Rayane Hais du RC Kouba, Serrar précise que l’équipe a encore besoin d’un avant-centre pour clore le recrutement.
«Nous n’avons pas tranché mais ce sera certainement un joueur étranger», précise-t-il en rappelant : «Si je suis venu à l’USMA, c’est pour gagner la Coupe d’Afrique et je dois, coûte que coûte, atteindre cet objectif qui tient à cœur tous les Usmistes. Je suis donc en train de faire mon travail convenablement (…) Je sais ce que je suis en train de faire et les critiques me procurent de la force. J’ai assez d’expérience pour gérer n’importe quelle situation. J’ai envie de réussir à l’USMA et je ferai de mon mieux pour atteindre mon objectif. Je sais que je suis attendu au tournant mais je ferai ce qu’il faut pour protéger mon équipe et être à la hauteur.»
L’USMA effectuera, par ailleurs, trois stages de préparation cet été dont le premier en Tunisie, à Gammarth, du 23 juin au 3 juillet prochain.
Ahmed A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 14-01-2019

Sans le nommer expressément
Hamrouche épingle Bouteflika et son mode de gouvernance

L’ancien chef de gouvernement, Mouloud Hamrouche, brise un long silence, quasiment de

2

Constances 11:00 | 14-01-2019

Mohamed Aïssa et la voix de Billal

Il ne doit pas y avoir beaucoup d’Algériens à angoisser pour le nom du muezzin qui