Voir Tous
Rubrique
Sports

Julien Mette (sélectionneur de Djibouti) : «On ne doit avoir peur de personne»

Publié par R.S
le 23.01.2020 , 11h00
37 lectures
Julien Mette, le sélectionneur français de Djibouti, l'un des adversaires de l'Algérie au 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022 au Qatar, a estimé que son équipe ne devait avoir peur de personne, soulignant que les «Requins de la mer Rouge» vont aborder cette campagne sans pression.
«Il n'y a aucune pression, aucune peur, et je pense que les joueurs sont très heureux aussi. De toute façon, quelle que soit la poule, nous savions que nous serions le petit ! On n’a pas à faire de calcul, et on ne doit avoir peur de personne. C’est ce qui nous a fait arriver ici, en nous permettant de sortir des équipes qui étaient supérieures à nous athlétiquement, physiquement parlant», a indiqué Mette au site Football365 Afrique. Outre le Djibouti (184 au dernier classement de la Fifa), l'équipe nationale, championne d'Afrique en titre, sera opposée dans le groupe A au Burkina Faso et au Niger, selon le tirage au sort effectué mardi soir au Caire. La première journée se jouera entre le 9 et 11 octobre prochain. «Au fond de moi, je sentais que nous allions avoir l’Algérie dans notre poule. Je le sentais parce que j’ai une histoire un peu particulière avec ce pays. J’ai beaucoup d’amis algériens, je suis allé à Alger lorsque j’étais manager de l’AS Otôho au Congo. Ce n’était pas une bonne expérience pour moi sportivement (défaite 9-0 face au MC Alger en Ligue des Champions africaine, ndlr), mais c’était une très bonne expérience humainement parlant. J’ai été très bien accueilli, j’ai rencontré des personnes formidables à Alger. J’ai donc une petite connexion sentimentale avec l’Algérie. Et puis l’histoire est belle, pour nous le petit poucet de tomber sur le champion d’Afrique», a-t-il ajouté. Appelé à évoquer son objectif à l'occasion de ces éliminatoires, Julien Mette a souligné qu'il n'allait pas faire de fixation sur le nombre de points ou de résultats. «Je ne fixe aucun objectif en termes de points ou de résultats, Et même si vous terminez premier de la poule, vous n’êtes pas sûr d’aller à la Coupe du monde. Il va falloir aborder ça sereinement mais professionnellement, parce que nous avons une équipe jeune. Nous sommes là pour confirmer les progrès effectués, et viser dans les cinq ans une qualification pour la CAN ou le CHAN. Cela passe par ce genre de match. C’est une chance, au lieu de jouer des matchs amicaux ou d’avoir une équipe nationale en suspens faute d’adversaires, de jouer ainsi six matchs de haut niveau», a-t-il conclu.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Femme Magazine 06:00 | 02-06-2020

Bien-être
3 Remèdes naturels efficaces contre la transpiration

L’été arrive et on a tendance à transpirer davantage. Cependant, la transpiration excessive peut être très désagréable et même gênante. Voici comment lutter contre la transpiration de manière naturelle.

2

Actualités 11:00 | 04-06-2020

Les avocats réclament la présence de Bedoui et Saïd Bouteflika au procès de Hamel
L’ombre des grands absents

L’ombre des absents plane lourdement dans la seconde partie du jugement de Hamel et de ses trois fils. En dépit de l’insistance du collectif de défense des prévenus, Saïd Bouteflika et Nourredine Bedoui n’ont pas comparu durant les deux