Sports / Sports

Match amical international : Tunisie-Algérie

Un record pour chasser les doutes !

Ce vendredi (20h30) au stade Hamadi-Agrebi de Radès (Tunis)
Ultime répétition des Verts avant le début des qualifications à Qatar-2022 en septembre prochain contre Djibouti et le Burkina Faso. Demain soir, et après deux tests réussis face à la Mauritanie (4-0) et le Mali (1-0), il sera question d’un derby face aux Aigles de Carthage. Un match spécial et certainement pas sans enjeux.
Pour Belmadi et ses troupes, en stage depuis une dizaine de jours au CTN/FAF de Sidi Moussa, la rencontre contre les Tunisiens est une nouvelle opportunité pour prouver que les Champions d’Afrique n’ont pas perdu de leur superbe. Malgré les difficultés rencontrées dimanche soir à Blida contre les Aigles du Mali. Un rendez-vous à propos duquel le coach national a pensé qu’il était d’une grande utilité pour ses joueurs tellement l’adversité affichée par les coéquipiers d’Aliou Dieng était remarquable. «C’est une équipe à fort potentiel, sans surprise. J’imagine qu’il y a beaucoup de ces joueurs là qui ont fait partie des catégories jeunes du Mali. Je suis satisfait de l’opposition aujourd’hui. Cette équipe peut faire mal si elle continue à bosser comme ça», avait-il concédé lors de la conférence de presse d’après-match.
Mohamed Magassouba était convaincu que son équipe n’était pas si mauvaise que ça et qu’elle méritait sa victoire. «Le Mali a mis beaucoup d’impact, ça a sûrement été travaillé et recherché. On voit aussi l’importance que Feghouli et Bennacer ont dans ce milieu de terrain. Quoi qu'il en soit, sur l’ensemble du match le Mali a eu une seule vraie occasion. Notre victoire n’est pas volée», a-t-il expliqué. Et Belmadi n’est pas prêt à laisser ses «potes» verser dans la facilité, l’autosuffisance. Demain soir à Tunis, face au n°2 africain au classement Fifa, il devra abattre toutes ses (meilleures) cartes. Avec l’ambition de faire mieux que…la Côte d’Ivoire que l’EN a égalé le record de matchs sans défaite (26), dimanche soir à Blida. Certainement qu’un (autre) résultat positif propulsera les Verts devant le… Nigeria accroché à deux reprises (défaite et nul) par le Cameroun lors du stage en commun organisé en Autriche et les rapprochera davantage des Tunisiens. Pour ce faire, les Verts auront besoin de leurs éléments cadres (Mahrez, Mandi, Guedioura, Feghouli et autre Bounedjah et Belaïli), mais également de la fraîcheur des jeunes capés tels Zerrouki, Boulaya, Benrahma et Touba.
Une bande qui n’a pas faibli en dépit des changements initiés par un sélectionneur national en constante recherche de perfection. Et face à la Tunisie, demain lors de la 47e explication entre ces deux équipes, la 25e en amical, il s’agira pour le team algérien d’approcher le sommet de leur niveau. «Je connais cette équipe de Tunisie et ils savent qu’on la connaît. C’est une équipe qui a beaucoup d’expérience, avec beaucoup de joueurs habitués à l’Afrique et qui savent gérer les matchs», laissait entendre Belmadi dimanche dernier à l’issue du match contre le Mali. Pas d’autres affirmations à propos du match de ce vendredi d’un sélectionneur algérien qui reconnaît en les Aigles de Carthage «une équipe d’expérience, moins joueuse et vicieuse».
Un derby épique même sans public !
Un «constat» qui a égratigné nos voisins de l’est qui ont répondu à l’unisson aux déclarations de Belmadi et de Mahrez, le capitaine des Verts comparant l’équipe de Tunisie de se comporter comme le fait l’Atlético Madrid. «Le match contre la Tunisie sera un match différent. C’est une équipe difficile à jouer. Peut-être une équipe un peu moins joueuse, mais on connaît la Tunisie.
C’est comme l’Atlético Madrid, tu domines et à la fin tu te fais avoir», faisait remarquer la star des Cityzens. Pas pour plaire à Mondher et à nombre de ses joueurs qui promettent de stopper la série positive des champions d’Afrique. Le driver tunisien donnait le ton juste après le match gagné contre la RD Congo, vendredi passé, en avançant que «notre match contre l’Algérie est un grand derby maghrébin. Ce genre de rencontre se joue sur petits détails. Les objectifs sont clairs pour nous. Chaque match que nous jouons est pour la victoire et la progression dans le classement Fifa», avait-il estimé. Avant de revenir à la charge lors d’une seconde conférence de presse animée lundi à Tunis pour confirmer que les intentions de la Tunisie sont la gagne. «Ce sera un match difficile contre une équipe qui réalise une série de résultats positifs, et nous sommes prêts à tout faire pour remporter la victoire. C’est notre objectif à chaque fois que nous jouons à Radès. Notre objectif contre l'Algérie est de gagner pour améliorer notre classement Fifa, et pouvoir accéder au top 20 des meilleures équipes. Ce sera une mission difficile contre une équipe qui est en grande forme. Nous essayons d’imposer notre jeu et avoir le contrôle du match. Nous allons continuer à jouer comme nous avons l’habitude de le faire pour gagner et seulement pour gagner. Nous allons affronter les champions d’Afrique et nous allons jouer contre de grands noms. Notre match contre l’Algérie est un vrai test pour l’équipe tunisienne et nous devons être plus concentrés et plus prudents contre les Verts», plaidait-il. Un beau et explosif derby, en définitive en dépit de l’absence des supporters des deux équipes dont l’importance dans ce genre de confrontations, même à titre amical, est un réconfort et pour les deux formations et pour leurs entraîneurs.
M. B.

Ils sont incertains pour le match de demain à Tunis
Travail spécifique pour Atal et Ounas
Les deux joueurs de l'équipe nationale de football, Youcef Atal et Adam Ounas, se sont contentés mardi d'un travail spécifique, en salle de gym, à deux jours du troisième et dernier match amical des «Verts», vendredi face à la Tunisie au stade Hamadi-Agrebi de Radès (20h30), a indiqué la Fédération algérienne de football (FAF) sur son site officiel. «Tout le monde était présent au coup d’envoi de la séance d'entraînement, exception faite pour Adam Ounas et Youcef Atal, qui ont travaillé en salle de gym avant de suivre l’entraînement à partir du bord du terrain. Leur état de santé est rassurant», a affirmé l'instance fédérale dans un communiqué. Titularisé lors du premier match amical face à la Mauritanie (4-1), Atal a été touché au genou, alors qu'Ounas, entré en cours de jeu lors de la deuxième confrontation devant le Mali (1-0), a reçu un coup à la tête suite à un choc aérien avec un défenseur malien. «Après le rituel échauffement en jonglerie, les tours de piste et les quelques exercices en ateliers, les joueurs ont retrouvé le ballon lors d’oppositions en plusieurs actes avant de terminer sur la moitié du terrain en quatre mi-temps entre les porteurs de chasuble orange et ceux en violet. Et ce sont ces derniers qui l’emportèrent, après une partie bien disputée, mais dans une ambiance très bon enfant», ajoute la FAF.

Balade et entraînement, hier
La journée d’hier a vu les camarades de Bedrane effectuer une balade à l’intérieur du centre technique national de Sidi Moussa. L’ensemble des joueurs et membres des staffs se sont retrouvés dans l’après-midi pour une dernière séance d’entraînement à Alger. Aujourd’hui, la délégation quittera la capitale en direction de Tunis à bord d’un vol spécial et dans la soirée, les joueurs de Belmadi auront droit à leur entraînement de reconnaissance sur la pelouse du stade Hamadi-Agrebi de Radès, là où est prévu le match de demain soir (20h30) contre les Aigles de Carthage.
M. B.