Rubrique
Sports

Le CB Mila de retour en inter-régions Une ascension rassurante, une accession méritée !

Publié par Abdelmadjid M’haïmoud
le 12.05.2018 , 11h00
218 lectures
Le CBM, plus qu’un sigle ou un symbole, tout un patrimoine collectif et une fierté de la ville, connaît depuis plus d’une décennie maintenant le purgatoire des bas-fonds des divisions inférieures, dans une indifférence quasi générale des uns et des autres !
Qui l’aurait cru il y a quelques années lorsque ce club cher aux Mileviens, tenait la dragée haute à des équipes huppées de la première et deuxième divisions professionnelles actuelles - Mobilis ? Demandez-le à la JSK, l’USM Alger, l’ESS, le CSC, le NAHD, le CABBA, le MCEE, la JSMB le MOB, le MSPB et à l’USM Annaba, à l’US Chaouia et la liste est encore longue !
Créé en 1936, le Chabab baladiat Mila (CBM) a évolué pendant plusieurs saisons en Division nationale 2 et pour la dernière fois, lors de la saison 2003-2004, pour connaître ensuite une chute libre jusqu’à atteindre la division régionale 2 (5e division) et a même frôlé, à maintes reprises, la liquidation et la disparition pure et simple.
Club phare de la ville, pour avoir donné tant de sensations et de satisfactions aux Mileviens, fierté de toute une population, l’équipe chère aux boss qui s’alternaient à l’époque, Ahmed Hiour et Abdelwahab Alliouche dit Paris, dont les noms restent intimement liés, était une destination bien prisée par beaucoup de joueurs et d'entraîneurs de renom à l'instar d'Aït-Djoudi, Chaâbane Merzekane, Kourichi, Bira, Ouardi, Adlani, Sbaâ, Kaoua… pour ne citer que ceux-là, pour, ensuite, devenir une quantité négligeable sur l'échiquier footballistique national !
Repartir du bon pied, telles semblent être la devise et la philosophie de la jeune relève que représentent le président Hamza Belloucif et son adjoint Saber Benhamadi, afin de mener à bon port, le CBM !
Deux accessions de suite (de la régionale 2 à la régionale 1, la saison 2016-2017 et de la régionale 1 à l’inter- ligues lors de cette saison 2017-2018) et le meilleur est à venir, s’exclament-ils à qui veut les entendre, réalisation et promesse qui ont fait bouger toute la jeunesse de la ville, lors du dernier match joué à domicile, le week-end passé contre Oued El Had et qui a vu la consécration officielle des rouge et blanc, provoquant une liesse indescriptible jusque tard dans la soirée !
Pour honorer et récompenser joueurs et staffs, le wali M. Ahmouda Ahmed Zinedine, en présence de toutes les autorités civiles et militaires et de beaucoup d’invités, les a conviés à une sympathique réception, suivie d’un déjeuner à la résidence de la wilaya où des offrandes ont été échangées. Comme cadeaux d’accession, en attendant d’autres subventions avant l’entame de la prochaine saison (promesse faite lors de son allocution), le wali a offert au président du CBM un chèque de 500 millions de centimes en l’incitant à faire plus d’efforts et à consentir d’autres sacrifices, «afin de redorer le blason terni, pendant des années, à cette formation dont la vraie place est en Division 1 professionnelle et, nous allons nous y atteler tous ensemble pour atteindre cet objectif», promet le wali.
Dans la foulée de cette cérémonie et il n’en est pas à sa première du genre, le richissime homme d’affaires et non moins député, coordonateur de wilaya et cadre influant du RND, Boudjemaâ Torchi dit Ahmed, a fait don d’un chèque identique à celui de la wilaya, à savoir de 500 millions de centimes.
A. M’haïmoud

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 12-12-2018

Le local de Chikhi «le Boucher» et la banque privée

Une banque privée occupe un grand local situé à côté du stade Benhaddad de Kouba. Ce local appartient à... Kamel Chikhi. Jusqu’ici, on ignore si ce bien a été répertorié par la justice pour

2

Actualités 11:00 | 15-12-2018

Pour redéfinir sa stratégie en Afrique
Trump veut un référendum au Sahara Occidental

Une voix forte, et pas des moindres, s'est élevée jeudi à Washington pour réclamer l'organisation d'un référendum au Sahara Occidental. John Bolton, conseiller à la Sécurité du Président Trump, a modifié toute la donne en cours en livrant un aperçu de ce qui