Rubrique
Sports

Boudjema Sid (Trisomique) et le MCA Une sympathique et thérapeutique histoire d’amour

Publié par Abdenour Belkheir
le 22.02.2018 , 11h30
180 lectures
Impossible de résister à ses élans de sympathie, de tendresse et même à ses rares colères. Lui, c’est le jeune trisomique 21. Boudjema Sid, natif et résidant à Dar el-Beïda et supporter invétéré du Mouloudia d’Alger, devenu sa raison d’être, son oxygène. Avec sa bonhomie tellement désarmante «Boudj», toujours vêtu de survêtement, maillot, casquette, bandeau, écharpe, bracelet... aux couleurs Rouge et Vert du Doyen des clubs, donne pleinement son amitié notamment s’il y a affinités sportives mouloudéennes. Connu comme un loup blanc chez le «peuple» mouloudéen, mais également à travers certains grands quartiers de la capitale, le dernier rejeton de Rabah Sid, l’ancien joueur (avec ses frères Kamel et Mohamed) de Dar el-Beïda, aime les complicités immédiates. «C’est grâce à son contact permanent avec le monde du football et de la grande famille du MCA, que Boudjema est devenu éveillé, et a considérablement amélioré son allocution, son langage, son dynamisme et son épanouissement», dira le paternel Sid. Avec «Boudj», l’ambiance tourne réellement au beau lorsque le Mouloudia d’Alger gagne et que Barcelone (sa deuxième équipe favorite) en fait autant.Hélas, il peut passer d’une mine radieuse à une énorme frustration suite à un échec des Vert et Rouge ou des Bleu et Rouge, qui lui gâcherait tout, d’autant qu’il est affectueusement taquiné par tous ceux qui le connaissent, y compris son entourage, lorsque le succès tourne le dos au Mouloudia ou au Barça.«Le MCA qui gagne suffit à son bonheur. Il est tout feu, tout flamme quand son équipe favorite, surtout le Mouloudia, est conquérante», dira à son tour son frère aîné Mohamed, photographe fort connu à Dar el-Beïda. Lorsque le MCA perd, «Boudj» pleure à chaudes larmes. malheureux, et complètement abattu, il s’isole et ne mange presque rien.«Boudjema jure de ne plus aller voir jouer le MCA au stade, ni le supporter, comme dans la victoire et l’euphorie. Le lendemain, il oublie et efface de sa tête la frustration mais continue à chérir le Mouloudia, qu’il a à fleur de peau», ajoutera Abdou son autre frère aîné. Au jeu des pronostics du championnat «Boudj» peut donner toutes les équipes perdantes mais jamais le MCA qu’il veut vainqueur par au moins 2-0. Avec sa mémoire d’éléphant, il se rappelle des matchs du Mouloudia, des scores et des noms des buteurs «Boudjema que je prend sous mon aile lors des déplacements et matchs du MCA, est réellement le garant de l’ambiance et la joie de vivre de la grande famille Sid mais aussi de tout Dar el-Beïda», fera savoir Rabah Amzaoui, son voisin, lui aussi grand supporter du Mouloudia d’Alger.Attendrissant, Boudjema, véritable coqueluche des «Chnaoua» est également un comédien né. Il ne rate pas l’occasion, lorsque le NAHD, l’USMH et le... Real sont battus, de taquiner et contrarier avec un énorme plaisir leurs inconditionnels.
Abdenour Belkheïr

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

3

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS

Nouvelles tensions diplomatiques

4

Actualités 11:00 | 19-09-2018

STAFF DE OUYAHIA

Absence de cohésion

5

Actualités 11:00 | 23-09-2018

ALGÉRIE-FRANCE

Les clefs de cette nouvelle crise