Placeholder

Rubrique SUPPLÉMENT IA

L'ÉDITO DE LA SEMAINE Le jour où l'IA pronostiquait un 3-0 pour les Verts face à l'Angola !

Les lecteurs du Soir d'Algérie se souviennent sûrement de cette incroyable prédiction de l'intelligence artificielle (IA) qui annonçait une victoire de l'Algérie contre l'Angola avec un score de 3-0 ! Elle avait même identifié les buteurs : Belaïli, Bounedjah et Mahrez ! Malheureusement, cela ne s'est pas réalisé, illustrant bien la difficulté de l'IA à prédire avec précision les résultats sportifs.
Il est important de savoir que l'intelligence artificielle se base sur des données statistiques, des paramètres externes au sport ou encore sur les opinions des internautes. Cependant, elle n'est pas infaillible et ses prédictions peuvent être erronées ou imprécises, comme cela a été le cas pour le match mentionné précédemment.
Par ailleurs, lorsqu'il s'agit de sport, l'IA peut se tromper complètement. Nous en avons fait l'amère expérience : après le match entre le Maroc et l'Afrique du Sud, nous l'avions consultée et elle nous avait étonnés en affirmant que le Maroc avait remporté la victoire avec un score de 3 à 1 contre l'Afrique du Sud ! Ahurissant ! Nous avons insisté en donnant le vrai score (2-0 en faveur du Maroc), apportant des preuves, des sources sur le web et même en jurant que nous avions vu le match ! Rien n'y a fait, l'IA nous demandait de revoir nos informations erronées. Elle était plus têtue qu'un âne ! Le lendemain, lorsque nous avons abordé à nouveau ce match, elle nous a finalement donné le bon résultat sans aucune référence à ses hallucinations de la veille.
Il est important de souligner que l'IA n'est pas une solution miracle. Elle peut commettre des erreurs et ses pronostics peuvent être erronés ou imprécis. De plus, l'IA n'est pas transparente, ses algorithmes peuvent être biaisés, discriminatoires, manipulateurs ou déviants. Il faut l'utiliser avec prudence, rigueur et responsabilité.
SIA

Placeholder

Multimédia

Plus

Placeholder