Rubrique
Supplément TIC

«GHIAR.COM» La startup Labfender lance une plateforme de pièces de rechange automobile en Algérie

Publié par Aboubaker Khaled
le 11.10.2018 , 11h00
416 lectures

Par Aboubaker Khaled

La première plateforme de référencement et de vente de pièces de rechange automobile 100% algérienne est née. Elle a pour nom «Ghiar.com», et contient plus 16 millions de références de pièces, selon ses fondateurs. La plateforme est à sa première étape de mise en place, en attendant le lancement public très prochainement.

Pourtant florissant, le marché national de la pièce de rechange automobile n’est pas vraiment organisé et dispose de très peu de vitrines sur le web. En cas de panne ou dans le cas d’une simple opération d’entretien, chercher une pièce de rechange pour son véhicule est souvent un parcours fastidieux et semé d’embûches pour les non connaisseurs. En particulier lorsque l’usager ne connaît même pas le nom complet ou exact de la pièce, encore moins sa référence. C’est la problématique à laquelle les développeurs de Labfender ont voulu répondre en lançant «Ghiar.com». Sur «Ghiar.com», tout y est en quelques clics. A l’aide du moteur de recherche depuis la page d’accueil du site, l’interface donne un accès facile à toutes les recherches et par le moindre détail. «L’idée de Ghiar part d’un constat évident des difficultés que rencontre un automobiliste algérien lorsqu’il cherche une pièce détachée pour son véhicule. La tâche peut parfois se transformer en un véritable parcours du combattant», constate Youcef Khelil, fondateur de Labfender et développeur du site «Ghiar.com». «Ghiar a pour objectif de faciliter la recherche de pièces détachées en Algérie en permettant à n’importe quel utilisateur de trouver ce dont il a exactement besoin pour son véhicule, selon sa date de fabrication, son modèle et sa version, ainsi que les points de vente les plus proches en moins de 3 minutes», ajoute notre interlocuteur. Pour nous expliquer le fonctionnement de cette plateforme, Youcef Khelil nous présente les «lieux». Pour trouver la pièce détachée recherchée, l’utilisateur peut procéder de deux manières : «Effectuer une recherche ciblée en introduisant un mot-clé ou la référence exacte de sa pièce», ou bien «parcourir le catalogue en sélectionnant la marque, puis le modèle du véhicule, puis chercher la pièce parmi toutes celles qui sont affichées dans la plateforme».
Une banque de données pour 56 marques
«Une fois la pièce trouvée, l’utilisateur peut en consulter les détails (caractéristiques techniques, photo, codes OEM (référence constructeur, ndlr) et avec quels véhicules cette pièce est-elle compatible. Une liste des fournisseurs, les plus proches selon la région de l’usager inscrit sur le site, avec le nom du contact, l’email et l’itinéraire de sa position vers le magasin du fournisseur», ajoute-t-il. Les détails fournis par cet outil digital permettent aux plus profanes de la mécanique de s’y retrouver en quelques clics. «Pour ce qui est des fournisseurs qui veulent avoir une visibilité sur «Ghiar.com», nous avons trois cibles différentes : les constructeurs automobiles, les importateurs de pièces détachées, et les points de vente directe. Nous avons lancé Ghiar.com il y a tout juste deux mois et nous sommes déjà en approche avec plusieurs sociétés qui sont très intéressées (Kia Algérie, Emin Auto, Mercedes, Douib Auto, Auto Motors Pro, Elsecom). Nous testons avec eux la plateforme afin de valider que nous disposons de toutes leurs pièces détachées. A l’heure actuelle, nous avons déjà signé avec Citroën pour l’insertion de plus de 20 000 pièces détachées, ainsi qu’avec ETS Zenadji, un important fournisseur de pièces détachées allemandes», poursuit M. Khelil.
Intégration de l’outil «Winrac» pour l’itinéraire
«Ghiar.com» n’est pas seulement un outil de recherche et de mise en contact entre acheteur et vendeur, mais aussi une interface de visibilité des fournisseurs. Surtout que ces fournisseurs sont localisables à l’aide de la technologie de génération de l’itinéraire de l’application «Winrac», lancée l’an dernier par Labfender. «Winrac» permet justement de «générer à l’utilisateur un itinéraire du lieu où il se trouve jusqu’à l’adresse exacte du point de vente où se trouve la pièce détachée qu’il a trouvé dans sa recherche sur «Ghiar.com». L’outil est simple, pour augmenter la visibilité des fournisseurs sur internet et avoir plus de clients. «Ghiar.com» permet de lister les pièces détachées que le vendeur propose sur un espace dédié sur la plateforme, et sans avoir à les entrer une à une (avec leurs caractéristiques/ photos). «Il suffit de rajouter les références des pièces détachées seulement. Les autres informations (photo, caractéristiques techniques, véhicules concernées) seront puisées de la base de données ellemême ». Pour les usagers, l’accès et l’utilisation de la plateforme «Ghiar.com» est gratuit. Pour les professionnels (constructeurs, importateurs et détaillants), Labfender a conçu un abonnement annuel au «prix symbolique» de 50 000 DA, qui leur donnera de la visibilité sur internet et un espace de vente de leurs produits.
A. K.

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 09-12-2018

Une garde rapprochée pour Belkhadem

Depuis une semaine, Abdelaziz Belkhadem bénéficie d’une garde rapprochée et d’un véhicule de service. Il faut dire que jusqu’ici, ces moyens lui avaient été retirés au lendemain de son éviction du poste de secrétaire

2

Actualités 11:00 | 09-12-2018

VISITE DE MOHAMMED BEN SALMANE À ALGER
L'enjeu était pétrolier

En arrivant à Alger, le prince saoudien était animé d'intentions qui semblent aujourd'hui bien plus évidentes qu'elles ne l'étaient. En crise politique avec plusieurs Etats membres de l'Opep, Mohammed Ben Salmane est venu solliciter l'aide de l'Algérie en vue des négociations serrées qui s'annonçaient. Tous les éléments du puzzle se sont mis en place. Les événements survenus à la suite du déplacement de Mohammed Ben Salmane l'ont bien prouvé, le roi d'Arabie Saoudite a chargé

3
4
5

Pousse avec eux 11:00 | 09-12-2018

Ah’chem chouia !