Voir Tous
Rubrique
Supplément TIC

Le coronavirus empêche la tenue du Salon du mobile de Barcelone, MWC-2020

Publié par Ahmed Ammour
le 20.02.2020 , 11h00
59 lectures

Comme il fallait s’y attendre, l’Association mondiale des opérateurs télécoms (GSMA), organisatrice du Salon mondial du mobile (MWC) de Barcelone, a fini par décider d’annuler ce grand rendez-vous des technologies mobiles à cause de l’épidémie du coronavirus (covid-19). Après avoir annoncé, dans un premier temps, avoir pris des mesures préventives pour éviter toute propagation du virus, la GSMA préfère tout simplement annuler l’édition 2020 d’autant plus que plusieurs participants dont LG Electronics, Ericsson, Nokia, Sony ou encore Vodafone, NTT DoComo et Deutsche Telekom, entre autres, avaient annoncé leur retrait. Pour GSMA, l’annulation du Salon MWC-2020 était la seule option devant la prolifération de l’épidémie au niveau international dont plus de 30 pays dans le monde sont déjà touchés par le coronavirus, qualifiant la décision de situation de force majeure. «Nous avons regardé les données et nous en avons conclu hier (mercredi) que la grande majorité de ceux qui avaient prévu de participer ne seraient pas là, a expliqué John Hoffman, P-dg de la GSMA, au lendemain de son annulation. Nous avons envisagé de repousser l'événement, et même si cela semblait une bonne idée, il est impossible de prédire quand cette situation prendra fin. Donc cela ne pouvait pas être fait (…) Ce qui nous amène à notre seule option: malheureusement, il est impossible de maintenir le MWC Barcelone 2020.» Ce grand salon annuel de l’électronique, de la téléphonie mobile et des dernières technologies devait rassembler plus de 110 000 visiteurs des quatre coins du monde dont plus de 5 000 Chinois. Et comme l’épidémie covid-19 est partie de la Chine, le risque de contamination est ainsi très élevé ; même si, selon les autorités locales, il n'y a pas de situation d'alerte sanitaire en Espagne. «Nous avons été forcés de prendre cette décision très difficile (...) Il s'agit réellement d'une situation de force majeure», a affirmé le directeur général de GSMA Mats Granryd, selon l’AFP, soulignant qu'il était encore trop tôt pour calculer le coût de cette décision notamment sur l’économie locale qui sera très impactée par cette annulation.
Ah. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 06:00 | 31-05-2020

L’Algérie, une menace stratégique pour le rêve d’expansion impériale du Makhzen

«Les relations avec le Maroc sont anormales (…), même si les relations entre les deux peuples sont exemplaires.» On doit cette définition en forme d’aphorisme à

2

Actualités 06:00 | 01-06-2020

LA MESURE CONCERNE LES AFFAIRES DE CORRUPTION DÉFINITIVEMENT JUGÉES
Les biens saisis seront vendus aux enchères

L’Algérie s’apprête à enclencher officiellement le processus de récupération de l’argent détourné par d’anciens hauts responsables impliqués dans des affaires de corruption. Dans cette première étape, le recouvrement doit atteindre les 13 milliards de DA. Cette somme équivaut au montant évalué des deniers dilapidés uniquement par

3

Périscoop 06:00 | 01-06-2020

Accords à revoir

4
5

Ici mieux que là-bas 06:00 | 31-05-2020

Sexe, métal, pastis et Hirak