Rubrique
Supplément TIC

Le pouvoir du digital pour changer le monde !

Publié par Farid Farah
le 20.12.2018 , 11h00
86 lectures

De quelle façon évolueront les technologies du digital durant les cinq prochaines années ? Y aura-t-il des surprises en matière de production, de traitement, de sécurisation, de stockage, de transmission et de gouvernance de l’information numérique ? Des observateurs du monde numérique prédisent un séisme technologique dont l’épicentre sera l’internet mobile. L’antenne intelligente, le stockage dématérialisé, la bande passante galopante, la VoLTE (Voix over LTE) et les objets connectés intelligents seront les facteurs de risque de ce séisme. Les vitesses de transmission des réseaux ethernet, sans fil et cellulaires vont être multipliées par 10 vers la fin de l’année 2024. Les débits et le volume d’information véhiculés seront tels qu’il sera possible d’accomplir des communications instantanées, peu importe la distance. Pour rappel, la bande passante d’internet, qui était de 9 600 bits par seconde en 1992, est passée aujourd’hui, avec la 4.5G, à 1 gigabit par seconde (Gbit/s) et dépassera les 2 (gbit/s) en 2024. D’ici là, le trafic mondial de données dépassera les 136 exaoctets par mois (1 exaoctet=1 000 pétaoctets, 1 pétaoctet=1 million gigaoctets). La croissance du nombre d’utilisateurs mobiles, de terminaux intelligents, de l’usage de la vidéo mobile et du développement des réseaux 5G, va être à l’origine de la multiplication par 20 du trafic de données mobiles d'ici 2024. A cette période, il y aura même plus d’habitants disposant d’un téléphone mobile (8,9 milliards), que d'électricité (6,4 milliards), d'eau courante (4,6 milliards) ou d’une voiture (3,9 milliards). Du côté de l’industrie des terminaux mobiles, celle-ci devrait connaître une évolution élevée, avec la mise sous réseaux cellulaires des objets connectés. En effet, les connexions IoT (Internet of Things) cellulaires devraient franchir la barre des 4 milliards d’ici 2024. Les échanges sur internet vont ainsi suivre une évolution exponentielle, toute surface servira d’écran d’affichage et Google aura indexé le contenu de plus de 8 000 milliards de pages Web. Vers 2025, il y aura plus d'appareils en ligne que d’individus, la traduction universelle en ligne de toutes les langues sera répandue sur tous les appareils connectés, alors qu’en 2030, les premiers implants artificiels dans le cerveau seront une réalité. Les assistants virtuels comme Siri et Ok Google deviendront des membres de famille des usagers des technologies numériques.
F. F.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 14-09-2019

À la veille de la convocation du corps électoral
Gaïd Salah durcit le ton

L’armée fait de la tenue et de la réussite de l’élection présidentielle, avant la fin de l’année, une urgence, une priorité nationale absolue pour

2

Soit dit en passant 11:00 | 14-09-2019

Chut ! l’APN est en mission

N’ayons pas de gêne à le dire ! Nos députés sont cette autre preuve que rien ne va très fort en