Rubrique
Supplément TIC

Viêtnam Les marques locales de smartphones à la conquête du marché

Publié par Abdelkader Zahar
le 12.07.2018 , 11h00
242 lectures

Dans un marché en croissance rapide, les marques nationales de smartphones au Viêtnam veulent se créer une place face aux géants du secteur comme Samsung et Apple, mais également les chinois Huawei et Oppo.

Le marché des smartphones au Viêtnam enregistre une «croissance rapide» depuis quelques années. A un rythme annuel d'environ 10%, les ventes ont plus que doublé entre 2014 et 2017, passant à 15 millions unités, et un total d’environ 40 millions d’unités. Cette croissance pousse des fabricants locaux, dont certains sont très récents dans le secteur, à vouloir lancer ou d'étendre leur production de smartphones, pour concurrencer les marques étrangères comme Samsung qui détient quasiment 50% du marché. Selon le «Nikkei Asian Review», les marques nationales au Viêtnam «vont se lancer dans des offensives marketing avec des modèles à bas prix». Parmi ces entreprises locales, Vingroup, considéré comme «le plus grand promoteur immobilier au Viêtnam», qui a annoncé un plan de production de smartphones à partir de 2018. Mais également Asanzo, le fabricant d'appareils électroniques domestiques, qui «devrait produire 600 000 smartphones en 2018, soit 50 fois plus que l'année précédente». Vingroup a mis en place le mois dernier la filiale VinSmart dotée d’un capital de 131 millions de dollars pour la fabrication de smartphones «conformes aux normes internationales». La nouvelle filiale construira une usine de fabrication dans un parc industriel à Hai Phong, une ville côtière du nord du Viêtnam. Et les choses s’accélèrent déjà pour VinSmart, puisque le 5 juillet 2018, la société a signé un «accord de partenariat stratégique avec la société de téléphonie mobile espagnole BQ pour la production de smartphones sous la marque Vsmart», annonce The Saigon Times. Selon l'accord, la société BQ (basée à Madrid) devrait transférer à VinSmart «ses droits de propriété intellectuelle pour développer deux modèles de smartphones pour les segments haut de gamme et milieu de gamme sous la marque Vsmart».

Forte concurrence étrangère
Plusieurs marques dominent le marché du smartphone au Viêtnam. Samsung, qui a lancé «un hub de production de smartphones» au Viêtnam en faisant venir des fournisseurs sud-coréens, japonais et autres, dont certains ont commencé à fournir des pièces aux marques vietnamiennes», a une part de marché de 46,5%, indique le Nikkei Asian Review. Le chinois Oppo, entré sur le marché en 2012, «a dépassé Apple (relégué à 9,2%) en tant que deuxième fournisseur de smartphones au Viêtnam» avec une part de marché de 19,4%. Un autre fabricant chinois, Xiaomi, a conclu un partenariat avec le principal détaillant d'électronique grand public vietnamien, Digiworld. Ce dernier installera son unité de smartphones à côté de l’usine automobile annoncée en septembre dernier. Entrée sur le marché des smartphones avec deux modèles en 2017, avec une production de 12 000 unités/an, Asanzo vise l’entrée de gamme, «avec des fonctionnalités simplifiées», pour un prix de moins de 50 dollars US l’unité. Asanzo, qui produit principalement des téléviseurs, dépensera près de 9 millions de dollars pour augmenter fortement sa production de smartphones cette année, avec deux nouveaux modèles par trimestre, et 600 000 unités/an. La société Bkav, l'un des principaux éditeurs de logiciels de sécurité au Viêtnam, qui a mis sur le marché son premier smartphone fabriqué au pays en 2015 sous le nom de Bphone, devrait également présenter un nouveau modèle pour élargir sa gamme.
A. Z.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-09-2018

AU SUJET DES DERNIÈRES DÉCLARATIONS SUR L’ALGÉRIE
Haftar accuse le Qatar

Le général Haftar a officiellement accusé le Qatar d’avoir voulu «allumer le feu» entre la Libye et l’Algérie en déformant de manière grave les propos tenus par ce dernier quelque temps auparavant. Le général libyen a donc visiblement décidé de passer à

2

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance