Tendances / Tendances

Foot et mots croisés

J’ai fait le plein de football jusqu’à la prochaine Coupe du monde ; sérieux ce que je dis. J’ai fait en sorte de ne louper aucun match de cette Coupe. Quel régal de voir ces magiciens du ballon rond, entiers dans leur engagement patriotique, batailler pour les couleurs de leur pays ! Je prends ça comme une leçon ; je n’ai aucune honte à le dire. On aime ou on n’aime pas son pays. Et quand on aime son pays, on l’aime jusqu’à la pointe des godillots. C’est ce que j’ai vu en Russie, cette fois-ci ! Maintenant, je peux me passer du foot pour un bon bout de temps ; j’ai fait le plein, vous dis-je. Là, je n’ai pas supporté, à proprement parler, d’équipe ; j’ai plus supporté des joueurs, bien que l’équipe de France m’ait fait aimer ce sport. J’ai vu un Ronaldo avec des gambettes d’un jeune de 20 ans. J’ai vu un Modric d’une classe étincelante. J’ai vu un Mbappé, insolent par sa jeunesse, damer le pion à l’Argentine de Messi, une lumière qui s’éteint. Cavani n’est pas en reste. Alors que Salah a joué de malchance lors du match contre l’Espagne. Sérieux, j’ai fait le plein pour quatre ans. Je ne veux plus de foot. Je peux m’en passer. Je peux patienter jusqu’à la prochaine Coupe du monde. Mais l’équipe de France avait quelque chose de plus ; quoi ? Certainement, l’insolence de sa jeunesse. La rage de gagner, à l’image d’un Pogba, capable du meilleur comme du pire. Ou les deux défenseurs latéraux ; de quelle pochette surprise Deschamps les a tirés ? C’est là où réside le génie d’un entraîneur ! Les Français sont champions du monde, ils le méritent. Je ne suis pas un spécialiste du football, mais au regard de ce que j’ai vu, je reste convaincu que cette équipe a su transcender ses faiblesses, pour en faire des éléments de gagne. Puis, j’aurais parié, sans problème, qu’elle allait être championne du monde. 
Quid de notre équipe nationale ? Mahrez est à Manchester City. Grand bien lui fasse ! Et Brahimi ? Il devait quitter le Portugal (Pauvre Ronaldo !), non ? Je ne sais pas. Et les autres ? Il faut que je m’informe. Je promets d’acheter un journal de sports, dès demain. Il faut que je sache tout de même où placer le curseur. C’est notre équipe nationale, ya kho ! Néanmoins, j’ai cru comprendre que Halilhodzic rejette l’offre algérienne. Et puis ? Il y a bien d’autres entraîneurs à travers le monde. Il y en a chez nous, aussi. Personnellement, j’ai une suggestion à soumettre (gratos) au patron de la FAF. Il y a bien deux entraîneurs qui peuvent faire l’affaire : Zizou ou Deschamps. Si ce dernier quitte le navire français, auréolé d’une Coupe du monde, on peut toujours lui proposer ce challenge : driver l’équipe nationale ! Si Zidane n’est pas appelé par la FFF, on peut toujours lui faire la proposition de rentrer chez lui. Un des deux ! Pourquoi pas les deux ! Je trouve personnellement cette idée superbe. On peut toujours dénicher un Mbappé dans une de nos équipes de foot. Puis, Mbappé est algérien, non ? Je vois d’ici des sourcils se soulever à la vitesse de la lumière. Les Français ont Pavard et Hernandez ; c’est vrai. Et alors ? On peut trouver chez nous un Merzekane.  Il suffit de bien chercher ; mais aussi de s’occuper de formation. Et les deux entraîneurs que je propose, Deschamps et Zizou, ont l’art de monter une équipe. Seigneur Dieu, on ne peut, vraiment pas, bricoler une équipe performante d’ici 2022 ! 
D’ici là, laissez-moi me spécialiser dans les mots croisés ; j’ai l’intention de me reconvertir. Depuis un moment, les grilles qu’on me propose me semblent un tantinet à côté de la plaque. Attendez, je blague, les amis ! Ma grille des mots croisés du matin est comme la première cigarette de la journée ; elle est tout simplement délicieuse. Sauf que je ne fume plus depuis des années et des années ; j’ai liquidé ma nicotine, une bonne fois pour toutes. En attaquant ce matin ma grille des mots croisés, je suis tombé sur une info ; pourtant, je me suis juré de n’acheter le canard que pour ma fameuse grille. Sauf que cette info a agrippé ma rétine, au point de m’offrir un vertige. «Des administrateurs pour assurer l’accès gratuit aux plages» : la voilà l’info en question ! Géniale l’idée ! Que dis-je génialissime ! Les énarques n’ont qu’à bien se tenir ; il y aura prochainement une spécialité à l’ENA : administrateur des plages ! Licence plus quatre, langues étrangères obligatoires (des fois où les touristes de là-bas se mettent à fréquenter nos plages !), le tamazight souhaité, l’arabe indispensable, savoir manipuler le gourdin anti-parkingueurs, ceinture noire en karaté, taille d’1 m 80 minimum, etc. J’aimerais bien que le wali, qui a trouvé cette trouvaille, me dise comment il a fait pour la trouver. Des administrateurs gestionnaires de plage ? Tout ça pour que nos plages soient gratuites ! Avec des idées pareilles, si on n’arrive pas à convaincre Zizou et Deschamps de… 
Ville de Serbie ? C’est quoi cette grille des mots croisés ? Pourquoi aller jusqu’en Serbie. Du temps où j’étais à l’école en cours de géographie, la Serbie existait-elle ? Et nos villes, ne disposent-elles pas d’un nom ? La dernière fois, je parlais d’Oued… Décidément, j’en fais une fixation. Je n’en parlerai plus. A mes amis concepteurs de mots croisés, merci de ne pas nous envoyer très loin de chez nous ! Vous savez, il y a le problème de visa, la devise à un prix fou au café du coin, la phobie de l’avion, la langue, le dépaysement, la «tourista», etc. Au fait, comment appelle-t-on un fabricant de grilles de mots croisés. Encore ! Rivière de France ? Comme s’il n’y avait pas de rivière en Algérie. Comment faire pour trouver cette rivière de France ? Combien ? Trois lettres ! Je vais piquer une crise de nationalisme, cette fois-ci ; je demande la nationalisation des mots croisés figurant sur les journaux algériens. Comme d’autres que moi demandent de continuer dans la continuité ; autrement dit, qu’il y ait un cinquième mandat. Après le quatrième, bien sûr ! Au fait, quel est ce Président africain qui brigue un septième mandat ? Si, il existe. J’ai vu dans la presse. Alors, on est loin du compte ; cinq mandats, ce n’est
rien ! Puis, un mandat, c’est vite passé, ya l’khawa ! Et voilà une définition qui nous sort du pays : coule en Italie ! Au fait, le Président n’a pas encore déclaré son intention présidentielle pour 2019. C’est embêtant pour les pro-5 ! Et si jamais Bouteflika n’est pas intéressé pour continuer dans la
continuité ! Le FLN, en premier, sera bien embêté ! Les candidats ne devraient pas manquer, non ? Certains doivent se frotter les mains, ya kho ! Un destin national ne court pas les grilles des mots croisés ; je pense que c’est ça. 
Y. M.