Rubrique
Actualités

Mila Des milliers de Mileviens ont marché

Publié par Abdelmadjid M’haïmoud
le 02.03.2019 , 11h00
148 lectures
Sitôt la prière du vendredi terminée, des milliers de citoyens jeunes et moins jeunes, ont afflué vers le lieu de rendez-vous prévu initialement, à savoir la place Aïn-Siah à l’entrée Est de la ville (vers Constantine) pour prendre part à la grande marche du peuple, prévue ce vendredi 1er mars.
Arborant l’emblème national et brandissant des écriteaux et banderoles hostiles au 5e mandat et au système politique dans sa globalité, la procession s’est lancée, symboliquement, vers le siège de la wilaya en passant par le boulevard du 1er-Novembre, avec une halte devant l’ancienne résidence du wali, puis le siège du RND où la foule a proféré des slogans hostiles à Ouyahia et à l’Alliance présidentielle, dans sa globalité, pour s’élancer dans la double voie qui mène vers la wilaya, située sur les hauteurs de la ville.
La procession, par milliers de part et d’autre de l’autoroute, ont entamé la pente pour se rassembler, ensuite, à la place Lakhdar-Bentobal faisant face au siège de la wilaya.
Les Mileviens, à l’heure ou nous rédigeons ce papier, continuent d’entonner des slogans hostiles au pouvoir en place, au 5e mandat et aux menaces proférées par des éléments du système, particulièrement, les Ouyahia, Sellal, Sidi-Saïd, Haddad, Ghoul, Benyounès et autres !
A signaler que la manifestation s’est déroulée dans une bonne organisation, sans dépassements à signaler tout en respectant les mots d’ordre lancés par le biais des réseaux sociaux.
A. M’haimoud

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 13-06-2019

IL A BÉNÉFICIÉ DE 250 MILLIONS DE DOLLARS DE CRÉDIT DE LA PART D’UNE BANQUE PUBLIQUE
Enquête sur un projet des Kouninef à Jijel

La brigade de recherche de la Gendarmerie nationale de Bab J’did à Alger a convoqué ces derniers jours un cadre de la Direction

2

Actualités 11:00 | 15-06-2019

Haddad et Tahkout font tomber Sellal et Amara Benyounès

Les évènements se sont accélérés de manière incroyable depuis mercredi. Deux anciens chefs de gouvernement et un ancien ministre et chef de parti ont été placés en détention en l’espace de quarante-huit heures. D’autres affaires liées

3
4
5

Pousse avec eux 11:00 | 13-06-2019

H’bal !