Rubrique
Actualités

Indice Gallup 2017 en matière de sécurité et ordre publics L’Algérie parmi les pays les mieux sécurisés au monde

Publié par A. Maktour
le 19.04.2018 , 11h00
1549 lectures
Photo : Samir Sid.

Le développement socio-économique disparate et l’impact d’une répartition par trop inégale des résultats des performances en amélioration de la croissance économique en Afrique se payent cher. C’est ce à quoi a abouti en guise de conclusion The Gallup Organization, institution américaine bien établie et dont les résultats des enquêtes et sondages qu’elle effectue sont minutieusement scrutés. Sondages dont le tout dernier offre enfin à l’Algérie matière à s’enorgueillir.
The Gallup 2017 Global Law and Order, le rapport 2017 en matière de sécurité et d’ordre publics a été rendu public la semaine dernière. C’est en fait un sondage grandeur nature mené par The Gallup Organization auprès de plus de 136 000 personnes réparties à travers 135 pays durant l’année 2016.
Un sondage de dimension planétaire, donc, et dans lequel 37 pays d’Afrique ont été inclus par l’institut qui estime, en menant cette enquête, qu’entre le sentiment personnel de sécurité et le développement économique et social, il y a d’étroites relations et, partant, un taux de criminalité élevé peut altérer la cohésion sociale et influer négativement sur la performance économique. Il ne fait aucun doute pour The Gallup Organization que les indicateurs du genre de celui qui a fait l’objet de ce sondage, avec au bout l’établissement d’un indice de sécurité dans chacun des 135 pays, sont d’une grande importance d’autant qu’un des objectifs majeurs du développement durable de l’ONU vise à «la promotion de sociétés justes, pacifiques et inclusives».
Ce sondage a abouti à un classement mondial selon l’indice qui évalue le sentiment de sécurité des personnes et leur expérience personnelle en matière de criminalité et d’application de la loi. L’indice en question est établi à partir des réponses aux quatre questions du sondage : la confiance des populations dans la police locale ; le sentiment de sécurité en marchant seul la nuit dans la ville ou la région de résidence ; les cas de vols subis par les personnes interrogées ou par leurs proches ; ou encore les cas d’agression dont les personnes interrogées ou leurs proches ont été victimes. Il ressort de l’indice 2017 que plus de 68% de personnes dans le monde disent avoir confiance dans leur police, 64% se sentent en sécurité lorsqu’elles marchent seules la nuit. En revanche, elles sont 14 % à avoir été volées et 6% ont été victimes d’agression.
Tout comme ce fut le cas dans les conclusions des précédents rapports, les Sud-Américains, les populations des Caraïbes et celles de l’Afrique subsaharienne sont ceux qui se sentent le moins en sécurité chez eux. Sur les 12 pays où les populations se sentent les moins bien sécurisées au monde, 6 sont, en effet, en Afrique. La Mauritanie et la RDC où 39% de la population se sent en insécurité, le Botswana (38%), l’Afrique du Sud (37%), le Liberia (35%), et le Gabon (33%). L’index 2017 sur la sécurité et l’ordre publics indique qu’il y a 14 pays dans le monde où 15% des résidents déclarent se faire régulièrement agresser. 13 de ces 14 pays, si l’on excepte le Venezuela, sont en Afrique subsaharienne.
La flambée de la criminalité dans cette région est un problème commun aux sociétés qui ont connu une croissance économique inégalitaire, due à l’industrialisation ou aux changements technologiques qui ont donné lieu à des niveaux élevés d’inégalité des revenus.
En revanche, dans les pays à économie développée, dotés d’un Etat de droit fort, l’écrasante majorité des populations résidentes disent se sentir en sécurité, même en marchant seul la nuit. Une réponse affirmée à Singapour (97%) où les habitants ne craignent pratiquement rien quant à leur sécurité, bien mieux qu’en Europe occidentale (80%) ou aux Etats-Unis (76%).
Quid de l’Algérie ? Les mauvaises langues diront peut-être que c’est le résultat logique d’une politique répressive, mais notre pays réussit un score qui fait de lui le… 7e pays au monde en matière d’ordre et de sécurité publics, avec un indice de 90, soit 7 de moins que celui de Singapour, le pays le plus sûr au monde, suivi de l’Ouzbékistan, l’Islande, le Turkménistan, la Norvège et la Suisse.
En somme, si l’on doit se fier aux réponses données par les Algériens interrogés pour les besoins de ce sondage, dont les questions ont été posées soit par téléphone soit par des interviews face à face, on ne craint pratiquement rien pour sa sécurité dans le pays, le mieux sécurisé de toute l’Afrique et le 7e, donc, au monde.
Az. Maktour

Classement Gallup des pays africains selon l’indice 2017 de sécurité et d’ordre publics

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-09-2018

AU SUJET DES DERNIÈRES DÉCLARATIONS SUR L’ALGÉRIE
Haftar accuse le Qatar

Le général Haftar a officiellement accusé le Qatar d’avoir voulu «allumer le feu» entre la Libye et l’Algérie en déformant de manière grave les propos tenus par ce dernier quelque temps auparavant. Le général libyen a donc visiblement décidé de passer à

2

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance