Rubrique
Actualités

50e anniversaire de l’institution du service national «Le nombre de volontaires augmente d’année en année»

Publié par A. Maktour
le 16.04.2018 , 11h00
1001 lectures

Les temps ont bien changé depuis l’institution du service national. Les mutations subies par la société ont fait que, à l’engouement des premières promotions et la fierté de ceux qui l’accomplissaient, a succédé, ces dernières années, l’appréhension des jeunes auxquels sont destinées, en premier lieu, les portes ouvertes sur le service national, organisées à l’échelle nationale, du 15 au 18 du mois courant.
Les choses ont évolué, mais l’apport «sur le plan philosophique, sur la citoyenneté, l’apport du service national est toujours le même», a assuré, hier, le général-major Mohamed Salah Benbicha, directeur du service national au ministère de la Défense nationale, invité de la rédaction de la Chaîne 3.
L’officier supérieur, en parfait «défenseur» du service national, a assuré qu’accomplir son service suscite toujours de la fierté chez les conscrits «qui estiment avoir contribué à la défense de leur pays, et à l’époque, à son développement économique et social». Des satisfactions qu’on ne peut quantifier, admet-il tout en expliquant qu’«au départ, les gens appréhendent le service national parce qu’ils ne connaissent pas la caserne, mais après l’avoir accompli, la plupart découvre que leurs appréhensions étaient non fondées».
Le général-major Mohamed Salah Benbicha a, d’autre part, assuré que depuis la promulgation du décret de 2014, par lequel notamment la durée du service national a été réduite à une année, c’est une nouvelle page qui s’ouvre pour l’histoire cinquantenaire du service.
En effet, comme pour tordre le cou à une idée bien établie selon laquelle les jeunes, aujourd’hui, tournent le dos au service national, le général-major Mohamed Salah Benbicha affirme que le plan d’incorporation «donne satisfaction et tous les besoins de l’armée sont satisfaits». En plus, appuie-t-il, depuis l’avènement du décret de 2014, l’ANP enregistre «beaucoup de volontaires et leur nombre augmente d’année en année». En somme, la volonté d’accomplir le service national y est, «cela est particulièrement notable chez les universitaires», note-t-il. Il soulignera sur ce chapitre, que la réduction de la durée du service à une année est pour beaucoup dans ce nouvel engouement, comme le confirment d’ailleurs les résultats d’un sondage effectué auprès des jeunes avant que les dispositions sur le service national soient revues.
M. Azedine

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 12-07-2018

SCANDALES, HADJ, VACANCES, FUITE DES CAPITAUX...
L’euro prêt à flamber

Les derniers scandales ayant marqué la scène nationale et largement médiatisés n’ont guère influé sur le cours de l’euro au marché parallèle. Hier 11 juillet, au square Port-Saïd, en plein cœur de la capitale, la monnaie européenne s’échangeait à

2

Actualités 11:00 | 12-07-2018

AFFAIRE DE TRAFIC DES CONTENEURS À ANNABA
Première audition des mis en cause

L’enquête sur le trafic de conteneurs et transfert illicite de devises ayant rapporté à leurs auteurs la somme faramineuse de près de 500 milliards