Voir Tous
Rubrique
Actualités

CONVENTION POLITIQUE NATIONALE DU FFS Le projet discuté au conseil national fin janvier

Publié par Mohamed Kebci
le 18.01.2021 , 11h00
322 lectures

C’est fin janvier courant que le projet de convention politique nationale sera discuté et adopté par les membres du conseil national du Front des forces socialistes, promoteur de cette démarche politique de sortie de crise.
M. Kebci - Alger (Le Soir) - Une source proche de l’instance présidentielle du FFS nous a affirmé, hier dimanche, qu’une session ordinaire du conseil national du parti est prévue le 5 février prochain. Un conclave qui pourrait, néanmoins, être avancé à la fin du mois de janvier en cours et qui sera, a précisé encore notre source, éminemment politique. Avec au menu, notamment, le passage au peigne fin de la situation générale du pays, sur les plans social, économique, politique et les débats autour du projet de la tenue d’une convention politique nationale.
Un projet annoncé, pour rappel, le 7 novembre dernier, par le premier secrétaire national du vieux Front de l’opposition lors d’une conférence de presse et qui est en cours d’élaboration. Il était question que cette session se tienne à la fin de l’année écoulée avant d’être ajournée pour cause de pandémie de Covid-19.
Pour notre source, il s’agira, dans un premier temps, de «conférer du contenu à cette démarche, la discuter et l’adopter en intra-muros avant de la proposer à la classe politique et à la société civile dans tous ses segments». Et d’avouer que la situation, notamment politique, du pays «ne laisse pas beaucoup de marges de manœuvre à la classe politique avec un pouvoir en place qui s’en tient à sa feuille de route».
Une démarche «unilatéraliste frappée aussi du sceau du flou qui ajoute à la cacophonie générale», qui n’aide pas à une lecture apaisée de la situation du pays qui s’aggrave de jour en jour», explique encore notre source.
Ce qui suppose un «rapport de force visiblement en faveur actuellement du pouvoir qu’il faudra inverser pour consacrer le changement» et ainsi permettre «la construction d’un processus politique qui préserve l’unité nationale et consacre la souveraineté populaire».
Ceci dit, une fois discuté et adopté par les membres du conseil national, ce projet sera aussitôt mis en branle avec, précise notre source, un «agenda de rencontres avec l’ensemble des forces et personnalités politiques, dans un climat apaisé, d’ouverture politique et médiatique, et à même de permettre au pays de sortir de la crise».
Y compris le pouvoir puisque, comme l’a soutenu clairement Youcef Aouchiche, «tout le monde sera convié à cette convention politique nationale, y compris les autorités». Et au premier secrétaire national du FFS de s’expliquer : «Objectivement, nous ne pouvons pas évoquer un consensus national et exclure le pouvoir.» Un «détail» qui sera, néanmoins, discuté lors de cette session du conseil national du parti.
M. K.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 11-04-2021

Algérie-France
Les dessous d’un report provoqué

C’était contre toute attente que le Premier ministre français, Jean Castex, annonçait, jeudi dans la soirée, « le report » de la visite qu’il devait effectuer aujourd’hui, dimanche, à Alger. Un « report » d’autant plus surprenant qu’il s’agit

2

Périscoop 11:00 | 12-04-2021

Le séjour de Zetchi

Le désormais ex-président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a préféré prendre du recul et fuir la grande pression à laquelle il était soumis depuis quelque temps à Alger. Selon des indiscrétions, l’homme s’offre un séjour dans