Rubrique
Actualités

Azzedine Mihoubi à Tlemcen : «Les élections demeurent l’unique salut pour le pays»

Publié par M. Zenasni
le 02.12.2019 , 11h00
287 lectures

Lors d’un meeting animé tard dans la soirée du samedi, le candidat à la présidentielle du 12 décembre, Azzedine Mihoubi, a lui aussi évoqué la situation qui prévaut au Maghreb, et plaidé pour «la relance de la construction du Maghreb arabe sur des bases saines et la création d’un espace économique intégré».  
En rappelant que «les frontières ne seront pas éternellement fermées. Donc, il est temps d’engager un débat serein pour surmonter des causes et des difficultés qui retardent le processus de réouverture des frontières ouest», a-t-il affirmé, tout en soulignant «la nécessité de la relance de l’UMA, en introduisant une dynamique qui prendra en compte les intérêts des peuples et des Etats». 
A l’occasion, il apporta «un soutien indéfectible à tous les peuples dans la quête de leur droit à l’autodétermination, conformément aux résolutions onusiennes». 
il n’omettra pas, par ailleurs, de s’en prendre au parlement européen. Il dira à ce sujet : «le parlement européen serait bien avisé de voir ce qui se passe dans les territoires occupés palestiniens, quant au peuple algérien, il refuse toute ingérence dans ses affaires internes.» 
Sur la situation interne du pays , le candidat affirme que «l’unique salut pour le pays demeure les élections pour asseoir la légitimité de toutes les actions à venir et que tous ceux qui s’y opposent se cachent derrière des desseins inavoués et veulent, donc, plonger l’Algérie dans une éternelle spirale d’instabilité».  
Pour Mihoubi, «l’indépendance de la justice passe inévitablement par l’amélioration des conditions socioprofessionnelles du corps de la magistrature». À la fin de son intervention, il insistera sur «l’impérative nécessité de la réhabilition de l’histoire et de la culture du pays, dans toutes leurs dimensions». 
M. Zenasni

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 22-01-2020

LES MAGISTRATS ONT ENTENDU TAYEB LOUH, AHMED OUYAHIA ET DJAMEL OULD ABBÈS À CE SUJET
Enquête sur les législatives de 2017

L’enquête judiciaire menée autour des graves irrégularités enregistrées durant les législatives de 2017 commence à lever progressivement le voile sur les pratiques mises alors en place pour privilégier l’accès à la députation aux hommes du «clan». Les fidèles à la fratrie des Bouteflika et ceux auxquels ils ont

2

Périscoop 11:00 | 21-01-2020

Une quarantaine de walis concernés

A en croire une source très bien informée, la présidence de la République annoncera, très prochainement, un très vaste mouvement dans le corps des walis. Un mouvement qui, nous confie-t-on, concernerait une