Voir Tous
Rubrique
Actualités

BOUIRA Les populations organisent des caravanes de solidarité vers Tizi-Ouzou

Publié par Yazid Yahiaoui
le 12.08.2021 , 11h00
889 lectures

Dans la wilaya de Bouira, dès les premières heures de la matinée d’avant-hier, et les images apocalyptiques provenant de la wilaya de Tizi-Ouzou et partagées à grande échelle sur les pages Facebook, des chaînes de solidarité se sont aussitôt formées et les premiers convois de nourriture, de bouteilles d’eau et de pain sont envoyés vers les différents villages et communes de Tizi-Ouzou.
Ainsi, que ce soit du côté de Haïzer, où tous les jeunes qui étaient jusque-là mobilisés pour la réhabilitation de la maternité qui était en abandon pour la convertir en service Covid-19, se sont naturellement mobilisés pour la collecte des denrées alimentaires, des couvertures, de l’eau, du pain, et partir vers Tizi-Ouzou. Le même élan de solidarité a été observé dans les autres régions situées sur le flanc sud du Djurdjura, depuis la commune d’Aghbalou, avec la mobilisation de toute la population pour la collecte et l’envoi d’aides en tous genres, et la préparation de la population pour l’accueil des familles qui ont  fui leurs villages totalement cernés par les flammes. 
D'autres scènes de solidarité défilaient sur les pages Facebook avec des jeunes partis en caravanes depuis Ath Leksar, Ath Mansour, M’chédallah, Saharidj, avec surtout le village d'Illilten, le plus proche de Tizi-Ouzou et dont la population avait lancé un appel à toutes les familles situées de l'autre côté du Djurdjura à venir se réfugier dans ce village qui a tout préparé pour les accueillir dans de meilleures conditions et y vivre aussi longtemps qu’elles le désiraient. 
Dans la commune de M’chédallah, outre les chaînes de solidarité montées dès les premières heures de la matinée de mardi et qui faisaient la ronde, en collectant, tout au long de la journée, toutes sortes de denrées alimentaires et autres médicaments, surtout les pommades et autres pansements pour les brûlés, le P/APC a mis à la disposition des citoyens bénévoles désireux d’y aller pour prêter main-forte aux populations sinistrées des minibus et autres fourgons. 
En outre, il a  annoncé avoir mis toutes les écoles primaires de la commune à la disposition des populations de Tizi-Ouzou pour les accueillir et les prendre en charge, en leur assurant toutes les commodités. 
Les mêmes opérations d’aide ont été effectuées dans la ville de Bouira, ainsi que depuis les communes et daïras de Sour-el-Ghozlane, Aïn Bessem et Lakhdaria, avec plusieurs camions remplis de nourritures mais également de couvertures, et du matériel médical nécessaire pour les brûlés. 
Hier encore, ces opérations se poursuivaient avec le même rythme et la même hargne, donnant ainsi des images réconfortantes, malgré le deuil qui a frappé beaucoup de familles à Tizi-Ouzou, et le sinistre qui a frappé des milliers d’autres. 
Cela étant, rappelons que sur décision du gouvernement, le Centre national des sports et loisirs de Tikjda, le CNSLT, a été réquisitionné pour accueillir les familles sinistrées qui se trouvaient dans la localité d’Aswel, un lieu de villégiature en haute montagne, situé sur la RN33 et à quelque 7 kilomètres du CNSLT. Durant la nuit de lundi à mardi, beaucoup de familles qui ont fui les flammes se sont retrouvées dans cet endroit dénudé et situé loin des flammes et des fumées asphyxiantes des incendies. 
Y. Y.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 02-12-2021

C’ÉTAIT EN 1963, À JÉRUSALEM
Quand les juifs d’Algérie étaient jugés par Israël

Une histoire peu connue du public a lourdement entaché l’histoire de la communauté juive d’Algérie confrontée à un procès peu ordinaire pour ne pas avoir rejoint en masse Israël après l’indépendance de l’Algérie. C’était en 1963, à Jérusalem…

2

Soit dit en passant 11:00 | 02-12-2021

Même si rien n’est officiel, personne ne conteste la rumeur !

C’est hallucinant, comme l’administration peine à maîtriser la gestion par la rumeur. Comme si plus personne n’avait le sens de l’État ! C’est la débandade là où le statut

3
4

Périscoop 11:00 | 05-12-2021

Pas un mot de français

5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 02-12-2021

Que cache l'unanimisme contre Zemmour ?