Voir Tous
Rubrique
Actualités

Le patrimoine forestier menacé en Algérie Plusieurs forêts décimées en février

Publié par Abdelhalim Benyellès
le 27.02.2021 , 11h00
302 lectures

Au total 37 foyers de feux de forêt ont été recensés durant le mois de février en cours. Est-il normal d’enregistrer des foyers d’incendies durant cette période de l’année ? La période a été certes marquée par des hausses de températures, mais le DG des forêts reste affirmatif : «Ce sont des incendies volontaires et criminels.» Les régions concernées par les départs de feu se situent dans les wilayas de Bel-Abbès, Béjaïa et Jijel.
Ali Mahmoudi affirme qu’il n’est pas normal que des incendies se déclenchent au mois de février et ravagent plus de 20 ha de forêts. A l’occasion, il rappelle que 44 000 ha de forêts ont été consumés durant l’année 2020. Mais pour faire face à ces drames qui ravagent le patrimoine forestier national, le directeur général des forêts indique que les instructions du Conseil interministériel dédié aux forêts, tenu en août dernier pour le renforcement de la coopération entre les services de sécurité, sont mises en application et plusieurs auteurs de ces actes criminels ont été interpellés. Le même responsable évoque aussi le renforcement du parc roulant du secteur en sus de la coopération avec la compagnie de transport aérien Tassili Airlignes pour l’acquisition d’avions de lutte contre les incendies. Néanmoins, il avoue que l’administration des forêts ne peut couvrir la surveillance des périmètres de toutes les surfaces boisées du territoire.
Concernant le volet lié à l’indemnisation des sinistrés, il dira qu’une enveloppe financière de l’ordre de 600 millions de DA a été dégagée par le Fonds national du développement rural à l’effet d’indemniser les populations touchées par les dégâts au niveau des habitations et du bétail en particulier. A ce sujet, il dira qu’il n’y a que certaines wilayas qui sont parvenues à finaliser les opérations de remboursement alors que dans d’autres, elles sont encore en cours.
Face à ces drames qui ravagent chaque année le patrimoine forestier national, et dont l’ampleur s’est aggravée particulièrement en 2020, Ali Mahmoudi, le DG des forêts, ne manque pas de saluer les efforts des populations pour la préservation des forêts. «Sans la mobilisation citoyenne contre les actes criminels de destruction des arbres, l’Algérie ne disposerait plus des grands massifs forestiers, à l’instar de l’Akfadou et de Chemora, de l’Atlas blidéen, et des belles forêts de Souk Ahras, de Aïn Defla et de Beni Meloul», fait-il savoir. L’Algérie dispose d’une superficie totale de 1,7 million d’hectares de forêts.
Abdelhalim Benyellès

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 11-04-2021

Algérie-France
Les dessous d’un report provoqué

C’était contre toute attente que le Premier ministre français, Jean Castex, annonçait, jeudi dans la soirée, « le report » de la visite qu’il devait effectuer aujourd’hui, dimanche, à Alger. Un « report » d’autant plus surprenant qu’il s’agit

2

Périscoop 11:00 | 12-04-2021

Le séjour de Zetchi

Le désormais ex-président de la FAF, Kheïreddine Zetchi, a préféré prendre du recul et fuir la grande pression à laquelle il était soumis depuis quelque temps à Alger. Selon des indiscrétions, l’homme s’offre un séjour dans