Périscoop : La B. A. de Messahel

Les organisateurs de la conférence nationale des avocats algériens, qui s’est tenue jeudi au Palais des Nations, ont omis de remettre aux membres du collectif des avocats du FLN des casques pour suivre la traduction simultanée des interventions, notamment celle de Abdelaziz Bouteflika. Il aura fallu l’intervention de Abdelkader Messahel qui a dû se lever de son siège pour réparer cette maladresse.

Nombre de lectures :

Format imprimable  Format imprimable

  Options

Format imprimable  Format imprimable