Rubrique
Corruption

Des «GAG» à plus de 10 milliards de DA par le Conseil des ministres…

Publié par Djilali Hadjadj
le 21.10.2019 , 11h00
1323 lectures
Le 13 octobre 2019, le Conseil des ministres, présidé par le chef de l’Etat par intérim, Abdelkader Bensalah, approuvait plusieurs marchés de gré à gré (gré à gré) dont les montants sont supérieurs, pour chacun d’entre eux, à 10 milliards de DA.
Les voici : conclusion de deux marchés en gré à gré simple avec la Société algérienne de fabrication de véhicules de marque Mercedes Benz (Safav), relevant du ministère de la Défense nationale (MDN), pour l'acquisition de 3 500 bus scolaires, 1153 minibus, 5 ambulances 4x4, et 700 véhicules 4x4 légers d'intervention au profit de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) ; conclusion de deux marchés en gré à gré simple pour la réalisation des opérations d'extension de la ligne du métro d'Alger portant travaux d'aménagement et système intégré pour l'extension du tronçon El Harrach-aéroport Houari-Boumediène, gros œuvres, opérations d'aménagement et système intégré de l'extension place des martyrs, Bab El-Oued.

...Et des «GAG» à moins de 10 milliards par le Conseil de gouvernement
Le 9 octobre 2019, le Conseil de gouvernement présidé par le Premier ministre Bedoui approuvait plusieurs marchés de gré à gré (gré à gré) dont les montants sont supérieurs pour chacun d’entre eux à 10 milliards de DA. Les voici : la mise en place, la numérisation et la modernisation d'un système d'information au niveau du ministère de la Jeunesse et des Sports (MJS), entre le ministère et l'Entreprise nationale d'appui au développement numérique (EADN) ; la réalisation d'un ouvrage d'art sur la route nationale n°18, entre la Direction des travaux publics de la wilaya de Médéa et la Société algérienne des ponts et travaux d'art (Sapta). Le lecteur appréciera dans l’ensemble de ces marchés de gré à gré, c'est-à-dire sans passer par la concurrence, ce qui relève vraiment de l’urgence et de la priorité nationale.
D. H.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 05-12-2019

Sellal au juge :
«J’ai signé sans savoir ce que je signais»

Second arrivé à la barre, Abdelmalek Sellal a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées d’une voix inaudible. Contrairement à Ouyahia, son audition a duré moins de temps. Elle a porté sur les avantages accordés aux hommes d’affaires dans l’automobile mais également le financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika.

2

Périscoop 11:00 | 03-12-2019

Débarquement diplomatique chez Mihoubi

Le candidat du RND à la présidentielle du 12 décembre prochain Azzedine Mihoubi consacrera la journée d’aujourd’hui, mardi, à une série d’audiences qu’il prévoit avec de nombreux ambassadeurs. Entre autres, les ambassadeurs