Rubrique
Faits divers

SÉTIF Deux jeunes filles décèdent dans un accident de la route

Publié par Imed Sellami
le 05.08.2018 , 11h00
1598 lectures

Nouvel accident mortel dans la matinée de vendredi dernier dans la wilaya de Sétif. A Aïn-Smara, à quelques encablures de la ville d’El-Eulma, une voiture a terminé sa course contre un poteau électrique. Deux jeunes femmes ont perdu la vie et leurs deux accompagnateurs sont dans un état grave.
Il est 1h 20 vendredi matin lorsque les sapeurs-pompiers de l’unité d’El-Eulma sont appelés pour un accident de la circulation au lieudit Aïn-Smara sur la RN 5. Une voiture de marque Dacia Logan immatriculée dans la wilaya de Sétif a percuté un poteau électrique pour une raison encore inconnue.
A l’arrivée des secours, les quatre occupants sont incarcérés dans le véhicule. La conductrice, une jeune fille de 21 ans, est en arrêt cardio-respiratoire. Malgré une tentative de réanimation, la jeune fille sera déclarée morte par le médecin sur place. 
La seconde passagère, une jeune fille de 25 ans, rendra son dernier souffle à l’hôpital Saroub-el-Khathir cinq heures après l’accident. 
Les deux derniers occupants de la voiture gravement atteints seront quant à eux hospitalisés l’un au niveau du CHU de Sétif et l’autre à l’hôpital d’El-Eulma.
Une enquête a été aussitôt ouverte par les éléments de la Gendarmerie nationale pour connaître les causes exactes de cet effroyable accident qui vient alourdir la déjà trop longue liste des victimes de la route dans la wilaya de Sétif.
Imed Sellami

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 16-04-2019

Plaintes contre El Hamel

Selon des sources, ce sont les deux enfants d’El-Hamel qui ont été sommés de restituer les armes à poing qui étaient en leur possession. Par contre, l’ex-patron de la DGSN a gardé

2

Périscoop 11:00 | 17-04-2019

Toufik sans gardes

L’ex-patron du DRS, le général de corps d’armée Mediene Mohamed dit Toufik, s’est vu retirer, cette semaine, sa garde rapprochée et sa voiture blindée. A rappeler qu’entre lui et l’actuel homme fort de l’armée, en