Rubrique
Faits divers

SÉTIF Deux jeunes filles décèdent dans un accident de la route

Publié par Imed Sellami
le 05.08.2018 , 11h00
1321 lectures

Nouvel accident mortel dans la matinée de vendredi dernier dans la wilaya de Sétif. A Aïn-Smara, à quelques encablures de la ville d’El-Eulma, une voiture a terminé sa course contre un poteau électrique. Deux jeunes femmes ont perdu la vie et leurs deux accompagnateurs sont dans un état grave.
Il est 1h 20 vendredi matin lorsque les sapeurs-pompiers de l’unité d’El-Eulma sont appelés pour un accident de la circulation au lieudit Aïn-Smara sur la RN 5. Une voiture de marque Dacia Logan immatriculée dans la wilaya de Sétif a percuté un poteau électrique pour une raison encore inconnue.
A l’arrivée des secours, les quatre occupants sont incarcérés dans le véhicule. La conductrice, une jeune fille de 21 ans, est en arrêt cardio-respiratoire. Malgré une tentative de réanimation, la jeune fille sera déclarée morte par le médecin sur place. 
La seconde passagère, une jeune fille de 25 ans, rendra son dernier souffle à l’hôpital Saroub-el-Khathir cinq heures après l’accident. 
Les deux derniers occupants de la voiture gravement atteints seront quant à eux hospitalisés l’un au niveau du CHU de Sétif et l’autre à l’hôpital d’El-Eulma.
Une enquête a été aussitôt ouverte par les éléments de la Gendarmerie nationale pour connaître les causes exactes de cet effroyable accident qui vient alourdir la déjà trop longue liste des victimes de la route dans la wilaya de Sétif.
Imed Sellami

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous

2

Actualités 11:00 | 22-09-2018

ALGER-PARIS
Nouvelles tensions diplomatiques

Irritée par les comportements de Paris, Alger a, à l'évidence, décidé de ne plus rester les bras croisés. Entre les deux capitales, la tension est désormais très perceptible, et l'Algérie est quant à elle bien décidée à crever l'abcès lors de la réunion de la Comefa qui