Rubrique
Faits divers

Sétif Une voiture fait une chute de plus de 300 mètres : 3 morts

Publié par Imed Sellami
le 12.09.2018 , 11h00
247 lectures
Samedi dernier, en début de matinée, une voiture gisant au fond d’un ravin au lieudit Ouled Badjou dans la circonscription de Tizi n’Bechar sur la route nationale n°9 reliant Sétif à Béjaïa a été repérée. D'importants moyens de secours ont été déployés.
L'alerte a été donnée par des riverains samedi en début de matinée. Un véhicule léger a fait une chute de plus de 300 mètres.
A leur arrivée sur les lieux du drame, les éléments de la Protection civile de la daïra d’Amoucha découvrent trois corps sans vie incarcérés dans la voiture. Il a fallu aux services de secours l’utilisation d’importants matériels de désincarcération pour pouvoir dégager les trois victimes âgées entre 35 et 46 ans et originaires de la localité d’Aïn-Azel. Les corps ont été aussitôt transportés au service de la médecine légale de l’hôpital d’Aïn Kébira.
Selon les premières constatations de l’enquête diligentée par la Gendarmerie nationale, l’accident se serait produit durant la nuit du samedi sans qu’aucun usager de la route ne se soit aperçu du drame et ce n’est que le lendemain que la voiture a été repérée par des habitants. Toujours selon les premières constatations de l’enquête, le conducteur du véhicule, pour des raisons encore inconnues, n’aurait pas diminué sa vitesse en amorçant les dangereux virages de Tizi n’Bechar et aurait perdu le contrôle de la voiture qui fera une chute mortelle de plus de 300 mètres.
Imed Sellami

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous