Voir Tous
Rubrique
Monde

Sahara occidental De Mistura à Rabat pour sa première tournée dans la région

Publié par APS
le 13.01.2022 , 11h00
555 lectures

L'envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental, Staffan de Mistura, a entamé hier une visite au Maroc dans le cadre de sa première tournée dans la région depuis sa nomination à ce poste en novembre dernier.

Le diplomate italo-suédois entamera ce périple, qui se poursuivra jusqu'au 19 janvier, en se rendant dans le royaume du Maroc, selon l'agence de presse espagnole EFE. 
La tournée de De Mistura débutera officiellement jeudi au Maroc (partie du conflit au Sahara Occidental) où il aura des rencontres pendant deux jours avec plusieurs responsables. 
Après le Maroc, l'émissaire onusien se rendra dans les camps de réfugiés sahraouis où il aura, pendant deux jours également, une série de rencontres avec les dirigeants sahraouis dont Brahim Ghali, président de la République arabe sahraouie démocratique (RASD), secrétaire général du Front Polisario, le seul représentant légitime du peuple sahraoui et autre partie du conflit au Sahara Occidental, ont indiqué à l'APS des sources diplomatiques.
D'après ces mêmes sources, le diplomate De Mistura se rendra dans le cadre de son périple également, les 18 et 19 janvier, en Algérie et Mauritanie, étant des pays voisins et observateurs, conformément au plan de règlement conjoint de l'ONU et l'OUA (l'Union africaine actuellement) et aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations-Unies.
L'envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara Occidental œuvrera à trouver une solution politique au confit dans la dernière colonie d'Afrique, occupée par un pays voisin, le royaume du Maroc.
La tournée de Staffan de Mistura intervient dans un contexte complètement différent de celui qui a caractérisé la visite de ses prédécesseurs dans la région, sur fond de rupture par le Maroc de l'accord de cessez-le-feu signé entre les deux parties en 1991, à la suite de l'agression des forces d'occupation menée contre des civils sahraouis dans la zone-tampon d'El-Guerguerat, le 13 novembre 2020.
Le représentant du Front Polisario aux Nations-Unies et coordonnateur du Front avec la Minurso, Mohamed Sidi Omar, avait récemment déclaré à l'APS que la mission de Staffan de Mistura «consiste en l'examen des conséquences de l'agression marocaine à El-Guerguerat en vue d'ouvrir la voie à la possibilité de relancer le processus de paix dans la région».  Dans ce contexte, il avait également précisé que les forces de l'occupation marocaines poursuivaient leurs crimes odieux contre les civils sahraouis et les militants des droits de l'Homme ainsi que le pillage des ressources du peuple sahraoui devant le silence absolu des Nations-Unies. Pour le diplomate sahraoui, «il est inconcevable de réaliser des progrès dans le processus de paix, parrainé par l'ONU, sans l'exercice de pressions réelles sur l'occupant marocain pour qu'il réalise la nécessité de s'engager sérieusement dans le processus de paix afin de parvenir à une solution pacifique et durable au conflit sur la base des principes de la légalité internationale, garantissant la paix et la sécurité dans la région».
«La position de l'occupant marocain qui ne montre aucune volonté politique pour parvenir à une solution pacifique au conflit au Sahara Occidental figure parmi les défis auxquels fera face Staffan de Mistura, ainsi que l'inaction du Conseil de sécurité face à la politique d'obstruction du Maroc à l'égard du processus de paix», selon Mohamed Sidi Omar. 
APS
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Le Soir Santé 11:00 | 16-01-2022

DÉCOUVREZ…
Les maladies qui font uriner constamment

Même si l'envie d’uriner est plus grande chez les femmes que chez les hommes, il reste anormal d'uriner plus de huit fois par jour. Découvrez les causes les plus fréquentes des mictions incessantes.

2

Femme Magazine 11:00 | 16-01-2022

SANTÉ
Signes qui prouvent que vous avez un problème cardiaque

Les maladies cardiaques sont la cause principale de mort. Mais plusieurs cas peuvent être sauvés si les personnes savent décoder les symptômes et en parler très vite à leur médecin. Voici lquelques