Rubrique
Monde

Jordanie Un Jordanien condamné à mort pour appartenance à Daesh

Publié par Agence
le 15.05.2018 , 11h00
58 lectures

Une cour jordanienne a condamné hier une personne à mort et six autres à de longues peines d'emprisonnement pour appartenance au groupe terroriste Daesh selon des sources judiciaires.
Le Jordanien condamné à la peine capitale par pendaison a été reconnu coupable — par contumace — d'avoir «planifié et mené en 2016 des actes terroristes visant des magasins de vente d'alcool sur le territoire jordanien», ont indiqué ces sources à l'AFP.
La Cour de sûreté de l'Etat a par ailleurs condamné cinq Jordaniens à 15 ans de prison et un autre à 10 ans de prison, toutes les peines étant assorties de travaux forcés.
Tous ont été reconnus coupables d'avoir «commis des actes terroristes», «fabriqué du matériel incendiaire» et «promu les idées d'un groupe terroriste».
Les sept condamnés, âgés de 20 à 30 ans, promouvaient les actions de Daesh sur les réseaux sociaux et se réunissaient souvent chez la personne condamnée à mort, selon l'acte d'accusation.
«Ils s'étaient mis d'accord pour que leur première attaque terroriste vise des magasins de vente d'alcool à Amman», précise le texte.
Six d'entre eux ont été arrêtés en février après avoir réussi à incendier un certain nombre de ces échoppes avec des cocktails Molotov.
En juin 2016, sept militaires jordaniens avaient été tués près d'un point de passage à la frontière syrienne dans un attentat-suicide revendiqué par Daesh. Depuis, la Jordanie a durci les peines prononcées à l'encontre des partisans et membres de groupes terroristes, et renforcé les mesures de sécurité à sa frontière.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 25-03-2019

Bedoui, Lamamra, Brahimi
L'impossible mission

L'équipe mise en place pour porter les réformes préconisées par Abdelaziz Bouteflika aurait-elle atteint ses limites ? L'offensive lancée au lendemain de leur désignation n'a pas connu de phase ascendante, bien au contraire, Bedoui, Lamamra et Brahimi semblent avoir déjà perdu la main.

2

Périscoop 11:00 | 24-03-2019

Un ministre continue de signer des... nominations

Un ministre du gouvernement Ouyahia continue de signer des nominations et des promotions malgré le fait que l’exécutif ne devrait assurer que le suivi des affaires courantes et ce, depuis la démission de Ahmed Ouyahia.

3
4

Actualités 11:00 | 24-03-2019

GOUVERNEMENT

Bedoui s'appuie sur l'équipe d'Ouyahia

5

Soit dit en passant 11:00 | 23-03-2019

Elle est pas belle notre diaspora !