Rubrique
Régions

Les victimes signalées dans plusieurs wilayas 4 charlatans tunisiens arrêtés à Aïn Touila

Publié par Benzaïm Abdelouahab
le 08.07.2018 , 11h00
1662 lectures

Les éléments de la police de la commune de Aïn Touila, 22 km à l'est du chef-lieu de la wilaya de Khenchela, ont arrêté, dans ladite localité, quatre charlatans d’une même nationalité.
Selon une source crédible, il s’agit de quatre femmes tunisiennes. Cette bande de charlatans et d'escrocs est spécialisée dans le vol des bijoux et d'argent. Des dizaines de victimes ont été enregistrées à Aïn Touila et à Tébessa et ailleurs.
Les pratiques du charlatanisme et de l’exorcisme résident dans le fait que ces femmes entrent à la maison de la victime. Elles demandent à la victime souffrant d’un problème de stérilité, d’envie, ou possédée… plusieurs pièces d’or d’ornement comme condition pour s’en sortir. Elles profitent de la fumée du b’khour pour remplacer l’or par d’autres pièces métalliques qu’elles mettent dans une ceinture. Elles demandent à leur victime de la garder fermée au niveau du bassin jusqu’à la prière du Maghreb.
Cette période de temps leur permet de quitter les lieux avec leurs complices qui les attendent à bord d’un véhicule. De cette manière, les charlatans ont réussi à délester quatre femmes de leur bijoux dans les villages de Aïn Touila.
Les mis en cause ont reconnu s’être emparés des sommes d'argent de plusieurs familles dans les wilayas de Tébessa et Khenchela et dans d'autres wilayas où résident ces charlatans.
Les services de la police de Aïn Touila ont pu récupérer une certaine somme d'argent, plusieurs objets utilisés par les charlatans dans l'exécution de leur escroquerie appartenant à des victimes dans la wilaya de Tébessa et de Khenchela où a eu lieu l'une des perquisitions de la police. Accusés d’escroquerie et de constitution d’association de malfaiteurs, les charlatans seront mis sous l’autorité du juge d’instruction du tribunal de Khenchela pour décider de leur sort.
Benzaïm A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous