Rubrique
Régions

BLIDA Découverte de deux usines de sidérurgie travaillant au noir

Publié par Mohamed Belarbi
le 11.11.2019 , 11h00
1206 lectures

Les éléments de la section de recherches du Groupement de gendarmerie de Blida ont découvert deux usines, dont l’une fabrique des tuyaux à partir de câbles de cuivre et l’autre transforme du fer de récupération en lingots d’acier. 
Les deux usines, implantées respectivement  à Guerouaou et dans la zone d’activité de Ben Boulaïd, à Blida, travaillent au  noir.
C’est sur la base d’informations parvenues au Groupement de gendarmerie de Blida qu’une enquête a été ouverte. 
Sur place, les enquêteurs découvriront des machines qui fabriquent de la tuyauterie ainsi qu’une quantité de cuivre de récupération, dont le poids est estimé à 95 tonnes.  Le propriétaire  de cette usine où travaillent des Algériens et des Chinois, avait justifié la non-possession de registre du commerce par le fait que son usine était de récente création, nous fait-on savoir. La seconde usine qui se trouve, elle, à la zone d’activité de Ben Boulaïd, utilise un panneau publicitaire d’une agence de contrôle technique de véhicules pour faire diversion, mais réellement, elle fait dans la transformation du fer de récupération. Il y a été saisi 54 tonnes de fer et 55 kilogrammes de cuivre. L’enquête suit son cours.
M. B.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Périscoop 11:00 | 07-12-2019

Bensalah prépare son retour

L’audience accordée jeudi dernier par le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, à son remplaçant au Sénat, Salah Goudjil, a été l’occasion, affirme-t-on de bonne source, de faire le point de situation au niveau de

2

Actualités 11:00 | 05-12-2019

Sellal au juge :
«J’ai signé sans savoir ce que je signais»

Second arrivé à la barre, Abdelmalek Sellal a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées d’une voix inaudible. Contrairement à Ouyahia, son audition a duré moins de temps. Elle a porté sur les avantages accordés aux hommes d’affaires dans l’automobile mais également le financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika.