Rubrique
Régions

Bouira Des citoyens du village socialiste Guelta Zerga ferment la RN8

Publié par Yazid Yahiaoui
le 14.10.2019 , 11h00
80 lectures

Plusieurs dizaines de citoyens du village Guelta Zerga, relevant de la commune de Sour-El-Ghozlane et situé sur l’axe Aïn-Bessem-Sour-el-Ghozlane, près de la RN8, ont procédé dimanche matin à la fermeture de la RN8 à l’aide de pneus brûlés ainsi que des pierres et des branches. Ils dénoncent l’état d'abandon de leur village.
Sur place, les dizaines de villageois rappelaient à tous ceux qui essayaient de les raisonner pour la réouverture de la RN8 à la circulation, que leur village est oublié des pouvoirs publics, du wali jusqu’au maire en passant par le chef de daïra. D’après les protestataires, depuis 1974, date de création de ce village socialiste et son inauguration par feu Houari Boumediène, aucun autre responsable n’a daigné le visiter ni s’enquérir des problèmes de ses habitants.
Pire, alors que les villageois réclamaient des aides à l'habitat rural depuis les années 2000, les autorités locales font bénéficier aux villageois des quotas de logements sociaux dans la ville. Outre ces problèmes, ils sont exacerbés par l’état de délabrement de la route qui relie le village à la RN8. Depuis plusieurs années, tous les services comme l’ADE, l’Internet, puis le gaz, défoncent la chaussée à leur guise pour les branchements, mais ne réparent pas la route. «Tous partent en abandonnant la chaussée dans cet état, laissant les villageois vivre le calvaire en respirant des poussières pendant les longs mois d’été, puis, durant les périodes de pluies, nous marchons sur plusieurs centaines de mètres dans la boue jusqu’aux genoux. Une situation insupportable à laquelle aucun responsable n'a essayé de trouver une solution ». Rappelons que le P/APC qui a rencontré une délégation de villageois, a expliqué que le village vient de bénéficier dans le cadre des financements du ministère de l’Intérieur, d’une enveloppe pour l'aménagement du village et un quota de 50 logements dans le cadre de l’habitat groupé, ainsi que la réfection de cette route.
Un rappel qui semble être ignoré par les contestataires qui ont longtemps attendu et cru aux promesses des responsables mais sans résultat.
Y. Y.

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 05-12-2019

Sellal au juge :
«J’ai signé sans savoir ce que je signais»

Second arrivé à la barre, Abdelmalek Sellal a répondu à toutes les questions qui lui étaient posées d’une voix inaudible. Contrairement à Ouyahia, son audition a duré moins de temps. Elle a porté sur les avantages accordés aux hommes d’affaires dans l’automobile mais également le financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika.

2

Périscoop 11:00 | 03-12-2019

Débarquement diplomatique chez Mihoubi

Le candidat du RND à la présidentielle du 12 décembre prochain Azzedine Mihoubi consacrera la journée d’aujourd’hui, mardi, à une série d’audiences qu’il prévoit avec de nombreux ambassadeurs. Entre autres, les ambassadeurs