Rubrique
Régions

APRÈS DEUX SEMAINES DE GRÈVE Fin de conflit au port de Mostaganem

Publié par Abder Bensadok
le 14.05.2019 , 11h00
178 lectures

La grève au port de Mostaganem qui a duré deux semaines et qui a contraint les navires de marchandises et de voyage à se détourner vers d’autres ports a pris fin et l’activité devait reprendre hier lundi.
Faute de pouvoir débarquer leurs passagers dans le port de Mostaganem, les cars-ferrys de la compagnie espagnole Baléaria ont été détournés vers Oran et tous les bateaux de marchandises en rade ont été détournés vers d’autres ports de l’Ouest.
Jusqu’à ce dimanche, le port ne connaissait aucune activité et de l’extérieur, il faisait peine à voir si désert. Rien ne bougeait et la situation restait figée.
Les syndicalistes qui regrettaient un manque de communication avec la direction, étaient, ce dimanche 12 mai , relativement satisfaits. C’est la fin de la crise, donc après 15 jours de grève, le partenaire social représentant légal des salariés de l’EPM et autres dockers s’est réuni une autre fois ce dimanche pour examiner la situation dans ce contexte particulier du mois de Ramadhan et rechercher les voies pour sortir rapidement de ce conflit. Un accord a été trouvé enfin. Un protocole de ce conflit a été signé, le document prévoit le départ du P-dg contesté par tous les salariés, de la proposition d’une augmentation salariale de 20% et le partenaire social aura le droit de siéger au conseil d’administration. Les travailleurs ont, donc, repris le travail hier lundi. Concernant les journées de grève, elles seront toutes payées. Les signataires ont indiqué leur volonté commune d’un véritable contrat de progrès visant un climat apaisé et une volonté de continuité du service avec de bonnes performances.
A. Bensadok

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 17-08-2019

Les monarchies du Golfe « arrosent» le Maroc !

La solidarité entre monarchies arabes bat son plein pour venir au chevet du palais de Rabat. Outre l’aide «classique» et régulière des Saoudiens, le royaume chérifien peut, aussi, compter sur

2

Contribution 11:00 | 19-08-2019

L'ère Bouteflika ou la trahison de serment

Depuis son accession à l'indépendance, l'Algérie a connu sept présidents de la République et chefs d'Etat ainsi que quarante-trois gouvernements qui ont successivement assuré la direction et la gestion du pays. Confrontée aux multiples défis

3
4

Femme Magazine 11:00 | 17-08-2019

QUESTION

Boire facilite-t-il la digestion ?

5

Périscoop 11:00 | 17-08-2019

Des sueurs froides pour le gouvernement