Rubrique
Régions

AÏN BEÏDA Grève du personnel de l’hôpital

Publié par Moussa Chtatha
le 10.03.2019 , 11h00
146 lectures

En cette fin de semaine , l'établissement hospitalier spécialisé «EHS» Docteur Boumali de Aïn Beïda, un établissement spécialisé « mère et enfant» a connu une ébullition particulière.
L'incident a eu lieu dans la matinée de mercredi dernier lorsqu'un visiteur se rendit à l'administration de cet hôpital. Ce visiteur pour des raisons qui restent inconnues se rua sur le cadre chargé de l'administration et le roua de plusieurs coups, qui lui ont causé des blessures.
La victime se présenta devant le médecin légiste qui lui délivra un certificat médical descriptif prouvant son incapacité professionnelle pour plusieurs jours.
Suite à cet incident gravissime, le personnel de cet établissement s'est trouvé spontanément dans la cour de l'établissement marquant ainsi un mouvement de solidarité avec leur collègue .Après ce regrettable incident qui a porté un coup psychologique à tout le personnel de cet établissement , notre journal a prit attache avec les responsables de l'EHS qui nous ont confirmé qu'ils ont porté officiellement cette affaire devant la justice .
Pour rappel, les personnels des infrastructures de santé se sont toujours élevés contre les agressions et les actes de vandalisme dont ont été victimes les paramédicaux et les médecins de garde notamment au niveau des services des urgences , ces derniers ont constamment demandé des permanences des services de sécurité.
Moussa Chtatha

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 26-01-2020

Son nom est cité dans plusieurs dossiers
Les hommes d’affaires enfoncent Saïd Bouteflika

Le nom de Saïd Bouteflika est revenu de manière récurrente lors de plusieurs auditions auxquelles ont été soumis les hommes d’affaires incarcérés dans le cadre de la lutte anti-corruption. Des sources concordantes indiquent

2

Actualités 11:00 | 27-01-2020

ELLES CONCERNENT 5 PAYS DE LA MÉDITERRANÉE
Enquêtes sur les biens immobiliers des hommes d’affaires

Les enquêtes judiciaires en cours sur les avoirs acquis par les hommes d’affaires durant la période Bouteflika ne se limitent pas au territoire national, a-t-on appris de sources proches des dossiers des concernés. Les juges en charge de ces affaires ont dépêché plusieurs commissions rogatoires dans cinq pays du pourtour méditerranéen. Les pays en question sont :