Voir Tous
Rubrique
Régions

Les Contaminations au covid-19 en hausse à Oran La Direction de la santé tire de nouveau la sonnette d’alarme

Publié par Amel Bentolba
le 16.06.2021 , 11h00
860 lectures

Après chaque accalmie, des cas de personnes atteintes du Covid-19 sont enregistrés dans la wilaya d’Oran. L’abandon des gestes barrières et du respect du protocole sanitaire se font ressentir au sein de la population de manière inquiétante.
Des marchés et des boutiques bondés de monde et beaucoup ont « laissé tomber le masque » au sens propre du terme. Les mariages s’organisent, en toutes occasions… sans respect du protocole sanitaire, et voilà que les cas augmentent à nouveau sans que cela inquiète la population, qui, une fois encore, se met à douter de l’existence de la maladie.
Afin de secouer les plus amnésiques, un rappel à l’ordre est préconisé afin que nul n’oublie l’année 2020 et son confinement que beaucoup ont mal vécu, une conséquence de tels agissements. La sonnette d’alarme est une fois de plus tirée par la Direction de la santé qui fait savoir par la voix de son chargé de la communication, docteur Youcef Boukhari que «ces derniers temps, plus précisément depuis la fin de l’Aïd, à Oran on enregistre une augmentation des contaminations. Auparavant, nous avions enregistré une stabilité des cas signalés qui ne dépassaient pas les 10. Aujourd’hui, nous en sommes à entre 30 et 40 cas par jour, de même que pour les décès, nous enregistrions un par semaine et à présent, nous en sommes à entre 4 et 5 décès par semaine» . Le porte-parole de la Direction de la santé nous signale que l’hôpital Chtaïbo a accueilli 100 personnes pour une hospitalisation. Il a noté également que les cas des variants du Covid-19 à travers des foyers signalés dans la wilaya d’Oran sont principalement le nigérian et le britannique. « A ce jour, nous enregistrons 50 cas entre les variants nigérian et britannique, ce dernier se propage rapidement et n’a pas les mêmes symptômes que le premier Covid-19. Il se présente sous forme de diarrhée, vomissements et courbatures et les décès surviennent suite à un arrêt cardiaque .» À ce sujet, Oran déplore le décès d’un jeune homme âgé d’à peine 26 ans atteint du variant britannique.
Le docteur Boukhari conseille vivement la population de revenir au respect des gestes barrières, au respect strict du protocole sanitaire, mais aussi de se faire vacciner. Sachant, dit-il, que «l’OMS a fait savoir que ce virus s’étalera jusqu’en 2025, dès lors, seules deux solutions se présentent : protection et vaccination».
Amel Bentolba

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 31-07-2021

FACE À LA DÉGRADATION DE LA SITUATION SANITAIRE
Flambée des prix des tests anticovid

Alors que le variant Delta progresse et que le recours aux tests de dépistage dévient nécessaire, les laboratoires d’analyses médicales ne trouvent rien de mieux que d’augmenter les tarifs. Sous d’autres cieux, les pouvoirs

2

Pousse avec eux 11:00 | 29-07-2021

Les «phalanges algériennes de Sion» et leur merchandising autour de MBS !

Et ils reviennent à la charge ! Et ils ne lâchent rien ! En même temps, c’est de bonne

3

Périscoop 11:00 | 01-08-2021

Où sont passés les 7 000 litres d’oxygène ?

4

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 29-07-2021

Tunisie : fin de toutes les illusions !

5

BILLET (PAS) DOUX 11:00 | 31-07-2021

La prémonition de Boussad Abdiche