Rubrique
Régions

Séminaire national sur le commerce électronique à l'Université de Guelma Pour «le respect des règles juridiques et morales»

Publié par Noureddine Guergour
le 09.10.2019 , 11h00
64 lectures

Le recours exclusif à une technique de communication électronique, dans le cadre du contrat défini par la loi n°18-05 du 10 mai 2018 relative au commerce électronique, a été relevé hier à Guelma par des universitaires et des spécialistes, qui ont appelé au respect des textes existants et la codification de la vente en ligne.
S’interrogeant sur le respect des règles techniques, juridiques et morales du commerce électronique, les participants au séminaire national organisé par la Faculté de droit et des sciences politiques de l’université de Guelma, ont insisté sur la sécurisation des paiements en ligne et les risques en matière de vie privée et de sécurité.
Les intervenants ont souligné la nécessité de la mise en place d’un dispositif permettant l’adaptation à l'évolution constante du marché numérique et son organisation dans le cadre du commerce électronique « pour améliorer et faciliter notamment les transactions commerciales électroniques et protéger le consommateur des publicités, souvent mensongères et trompeuses ». Enfin et de l’avis général, la loi n° 18-05 du 10 mai 2018 relative au commerce électronique, constitue un cadre légal qui permet l'allégement des procédures qui permettraient le développement de ce créneau.
« De plus, le commerce électronique nous offre la possibilité d’être rapide, fiable mais surtout de sécuriser les consommateurs », déclare un participant à cette rencontre qui a eu lieu au campus universitaire d’Héliopolis.
Noureddine Guergour

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Actualités 11:00 | 12-10-2019

Aéroport d’Alger, sécurité routière, marchés de gré à gré
Les décisions d’urgence de Bedoui

Un contrat à résilier, deux projets de décrets exécutifs à examiner et à débattre, et six projets de marchés de gré à gré simple à valider. Ce sont autant de dossiers traités mercredi dernier, lors de la réunion du gouvernement, tenue

2

Périscoop 11:00 | 13-10-2019

Détenus «pudiques»

Certains «hôtes de marque» de la prison d’El-Harrach auraient demandé à leurs parents de ne plus venir les voir, rapportent des avocats. Ces anciens hauts dignitaires