Rubrique
Sports

LIMOGÉ PAR L’ITTIHAD TRIPOLI Abdelhak Benchikha nouvel entraîneur du MC Oujda

Publié par R.S
le 12.06.2019 , 11h00
157 lectures

Le technicien algérien Abdelhak Benchikha est devenu le nouvel entraîneur du MC Oujda (D 1 marocaine de football), en remplacement du Marocain Aziz Karkach, dont le contrat est arrivé à terme, rapportent des médias locaux. Benchikha (55 ans) qui effectue son retour dans le championnat marocain, s'est engagé pour un contrat d'une saison renouvelable. La direction de l'équipe de l'Oriental a étudié un certain nombre de profils d'entraîneurs étrangers dont des Français et des Espagnols, avant de jeter son dévolu sur l'ancien sélectionneur national (2010-2011). Le MC Oujda a bouclé la saison 2018-2019 à la 11e place avec 35 points, loin derrière le champion en titre le WA Casablanca (59 points). Le technicien algérien est passé auparavant par plusieurs clubs marocains : le DH El-Jadida (2013-2014), le Raja Casablanca (2014), l'IR Tanger (2015-2017) et Moghreb Tétouan (2017). Il restait sur une mauvaise expérience avec l'Ittihad Tripoli qui l'a limogé en mars dernier au bout de huit mois de collaboration, après son échec à qualifier le club le plus titré du championnat de Libye pour la phase de poules de la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-08-2019

LES RÉVÉLATIONS DE Me FAROUK KSENTINI
Comment Ould Abbès a été mis en prison

Les jours qui passent lèvent progressivement le voile sur les incroyables affaires anti-corruption qui se succèdent. Celle qui concerne Djamel Ould Abbès nous est révélée ici par son avocat. Me Farouk Ksentini tient, de prime abord, à s’expliquer : «Je n’accuse pas, je ne condamne pas, je relate uniquement ce qui s’est passé.» Tout commence à la mi-juin dernier, lorsque la justice fait parvenir

2

Actualités 11:00 | 13-08-2019

Campagne électorale de Bouteflika
La «chkara» au cœur de l’enquête

Les enquêtes judiciaires en cours ont permis de collecter des preuves accablantes sur les méthodes utilisées par les Bouteflika dans le cadre du financement de la campagne électorale pour le cinquième mandat. Les éléments récoltés ont aussi et surtout permis