Rubrique
Sports

Ligue des champions d’Afrique (quarts de finale, aller) Aïn Fouara prie pour «Kahla w Beïda» !

Publié par Mohamed Bouchama
le 13.09.2018 , 11h00
315 lectures

 

Quarts de finale, aller, ce vendredi (20h) au stade du 8-Mai-45 à Sétif L’Aigle noir sétifien enchaîne les explications chaudes et à enjeux. Après s’être qualifiée en Coupe arabe, puis s’être extirpée in-extremis de la phase des poules de la LDC, l’Entente qui a «réglé» quelques comptes en Ligue 1 Mobilis s’offrant le confort d’un leader en puissance après cinq joutes, replonge dans l’épreuve de la CAF en abordant, ce vendredi, le quart de finale «aller» face au champion sortant, le WA Casablanca en l’occurrence.
Une première manche qui arrive à point nommé, à en croire l’entraîneur et les joueurs de l’ESS auréolés de leurs derniers résultats en championnat, particulièrement la victoire à Alger face au MCA puis la remontada réalisée devant l’autre formation de la capitale, le CRB, lundi soir à Sétif. Des succès qui ont fait un grand bien aux poulains de Taoussi, «heureux» d’enclencher la dernière ligne droite de la compétition continentale face à un adversaire maghrébin il est vrai bardé de son statut de tenant du trophée mais «manœuvrable» à souhait pour Bedrane et consort. Ce vendredi, malgré la fatigue induite par le marathon enclenché depuis le 17 juillet et l’absence de deux pièces maîtresses, le gardien Zeghba et l’ex-feu-follet de l’USMB, Ghacha, tous deux suspendus pour cette première manche, l’ESS aura les nécessaires atouts pour mater les Widadis. Une équipe marocaine moins fringante en ce début de saison en témoigne sa défaite vendredi dernier, en ouverture du championnat du Maroc, face à l’Olympic Club Safi (2-1) mais qui demeure un adversaire capable de poser des soucis aux camarades de Djabou.

Taoussi-Sekitioui, l’autre explication
Si bien que ce derby maghrébin est ouvert à tous les pronostics. Les Marocains comme les Algériens ont réalisé leur qualification à cette étape grâce notamment à leur bon comportement loin de leurs bases lors de la phase des poules durant laquelle le WAC a ramené des nuls de leurs déplacements en Afrique du Sud (Sundowns), de la Guinée (Horoya) et du Togo (AS Port de Lomé) alors que l’ESS a réussi le nul à El-Jadida (Maroc) avant de déposer le MCA à Alger. C’est dire la difficulté de s’avancer sur l’issue de cette confrontation qui verra, par ailleurs, l’école marocaine subir un test de vérité. En ce sens que deux techniciens du royaume chérifien, Rachid Taoussi et Abdelhadi Sekitioui vont étaler leurs cartes à l’occasion de ce duel. Le coach des Noir et Blanc, autrement plus expérimenté et connaissant parfaitement la «maison blanche» pour avoir dirigé le WAC par le passé, devrait compter sur les prouesses de son maestro Djabou et le nouveau goléador, Bouguelmouna, pour forcer le verrou du Widad (deux buts encaissés durant la phase des poules). De son côté, le successeur du tunisien Fawzi El-Benzarti fera valoir les potentialités de sa défense mais également sa force de frappe offensive, en l’occurrence le fer de lance libérien William Jebor, auteur de 23 buts en 35 matchs lors de l’exercice écoulé. Sans oublier l’autre buteur attitré de l’équipe de la capitale économique du Maroc, Smaïl El-Haddad qui revient d’une blessure au genou. Les Marocains, arrivés à Sétif hier à bord d’un vol spécial, ne seront pas dépaysés puisqu’on annonce la présence d’une petite colonie des fans des Rouge et Blanc dans les travées du stade du 8-Mai-45. Une autre «bataille» qui devrait illuminer ces retrouvailles algéro-marocaines. Il y a dix ans, en finale de la Coupe arabe, l’ESS s’était imposée en aller et retour face au WAC (1-0 à Sétif et 0-1 à Casablanca). Qu’en sera-t-il à l’occasion de ce quart de finale africain ?
M. B.

Le gabonais Otogo-Castane au sifflet
La rencontre ESS-WAC, vendredi à Sétif, sera dirigée par le gabonais Arnaud Otogo-Castane. Comme 1er assistant, Otogo aura le tchadien Yaya Issa alors que le gabonais Moussounda Montel sera son second assistant.

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance

2

Soit dit en passant 11:00 | 20-09-2018

Tous ont combattu ! Qui a trahi ?

Est-ce que l’une ou l’un d’entre vous comprend par quel miracle l’Algérie continue à nous