Rubrique
Sports

Des émissaires du FC Barcelone à Paris pour discuter avec le PSG

Publié par R.S
le 14.08.2019 , 11h00
113 lectures
Des représentants du FC Barcelone se sont rendus mardi en France pour discuter avec ceux du Paris SG d'un éventuel retour au Barça de la star brésilienne Neymar, affirment plusieurs médias espagnols. Le directeur sportif du FC Barcelone, l'ancien joueur français Eric Abidal, et deux autres dirigeants du club ont pris un vol à destination de Paris, pour aller rencontrer leurs homologues du PSG, ont annoncé les médias catalans Rac1 et TV3. «C'est une avancée significative puisque jusqu'à présent le PSG refusait les tête-à-tête avec des émissaires du Barça, mais cela ne signifie pas pour autant que le dénouement soit proche», a écrit la radio Rac1 sur son site internet. Barcelone offrirait un accord qui inclurait des joueurs comme Philippe Coutinho ou Ivan Rakitic, a ajouté ce média. Samedi, pendant la traditionnelle conférence de presse d'avant-match, le nouveau directeur sportif du PSG Leonardo avait déclaré que les discussions étaient «plus avancées qu'avant» concernant le transfert du prodige brésilien. «S'il part, il part. Le plus vite (on le saura), mieux (ce sera)», avait tranché Leonardo. Le Real Madrid ou le FC Barcelone sont les destinations les plus fréquemment citées pour Neymar qui avait été transféré du Barça à Paris pour 222 millions d'euros en 2017. A Madrid, le quotidien sportif AS a affirmé que le PSG avait proposé le Brésilien de 27 ans au Real Madrid s'il pouvait récupérer ces 222 millions ou bien la moitié de cette somme s'il recevait en plus d'autres joueurs. Mais à Barcelone, le journal Mundo Deportivo a indiqué que «la priorité» était que l'attaquant brésilien revienne à Barcelone et joue de nouveau aux côtés de ses amis Lionel Messi et Luis Suarez.
 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 15-08-2019

LES RÉVÉLATIONS DE Me FAROUK KSENTINI
Comment Ould Abbès a été mis en prison

Les jours qui passent lèvent progressivement le voile sur les incroyables affaires anti-corruption qui se succèdent. Celle qui concerne Djamel Ould Abbès nous est révélée ici par son avocat. Me Farouk Ksentini tient, de prime abord, à s’expliquer : «Je n’accuse pas, je ne condamne pas, je relate uniquement ce qui s’est passé.» Tout commence à la mi-juin dernier, lorsque la justice fait parvenir

2

Périscoop 11:00 | 17-08-2019

Les monarchies du Golfe « arrosent» le Maroc !

La solidarité entre monarchies arabes bat son plein pour venir au chevet du palais de Rabat. Outre l’aide «classique» et régulière des Saoudiens, le royaume chérifien peut, aussi, compter sur