Voir Tous
Rubrique
Sports

Les supporters de l’USM Alger aux joueurs : «Vous ne manquiez de rien, à part la hargne…»

Publié par Ahmed Ammour
le 10.06.2021 , 11h00
1541 lectures

L’USM Alger, version Serport et Anthar Yahia, ne séduit plus. Ayant connu la succession de trois entraîneurs, voire quatre avec Benaraïbi, qui avait assuré l’intérim après le limogeage de François Ciccolini, risque de terminer la saison comme elle l’a entamée, à zéro. Et pour cause, ni les milliards de la société des services portuaires, ni le savoir-faire de Anthar Yahia, et encore moins le recrutement des joueurs de valeur n’ont réussi à redresser l’équipe. Après l’élimination en Coupe de la Ligue par le NC Magra, une équipe sans palmarès ni moyens, les supporters du club algérois n’ont pas caché leur colère qu’ils ont déversée sur les réseaux sociaux. Tout en critiquant le parcours de l’équipe, ils n’ont pas hésité à faire endosser la responsabilité au staff technique, et par ricochet à Anthar Yahia et ses choix. Une partie des supporters a même repris les déclarations des joueurs de Magra faites à l’issue de la rencontre, quand ils ont déclaré : «Nous n’avons pas les millions, mais nous avons la hargne et la rage.» Des propos qui ont enflammé les réseaux sociaux, reprochant aux joueurs de l’USMA leur manque de combativité sur le terrain. «Rien ne manque aux joueurs. A chaque rencontre et entraînement, ils arrivent tous dans de belles voitures. Rien ne leur manque, ils ont tout ce qu’il leur faut, hormis le cœur ; le plus important», nous dira Krimo, un fervent supporter de l’USMA, qui n’arrive pas à digérer l’élimination. «Après la Coupe de la Ligue, ils ne sont même pas sûrs de terminer sur le podium. Avec le MCO, le CRB et la JSK, ou encore le CSC, l’USMA n’a aucune chance de terminer sur le podium. Une année gâchée», poursuit-il, abattu moralement. Comme Krimo, ils sont des milliers à crier leur ras-le-bol et à s’attaquer à la politique de Serport. D’autres ont dénoncé les conditions dans lesquelles s’est déroulée la rencontre face à Magra en rappelant que si toutes les conditions avait été réunies, l’USMA se serait facilement qualifiée.
A. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires de la semaine
1

Contribution 11:00 | 14-06-2021

Être proche… à distance

L’enseignement à distance n’a jamais été une tradition de l’université algérienne, bien qu’il ait toujours été une préoccupation d’importance dans les plans et les stratégies du ministère en charge de

2

Soit dit en passant 11:00 | 14-06-2021

Il assimilait le viol à un acte sexuel !

De manière générale et où que l’on se trouve, à chaque attentat, à chaque prise