Rubrique
Actualités

Intempéries à Tizi Ouzou 26 interventions effectuées par la Protection Civile

Publié par S. A. M.
le 04.11.2018 , 11h00
45 lectures

Les unités de la Protection civile de la wilaya ont effectuées 26 interventions, à travers de nombreuses localités de la wilaya de Tizi Ouzou, suite aux pluies abondantes qui n’ont, pratiquement,  pas cessé de tomber depuis la nuit de vendredi à samedi. 
Sur plusieurs axes routiers, notamment les RN12 entre Tizi Ouzou et Tadmaït ou dans le sens allant vers Azazga, la RN 71 reliant Tizi Ouzou à Tigzirt, par Makouda, et la RN 72 qui dessert Tigzirt via Aghribs, la circulation a été rendue plus que difficile en raison de l’accumulation de grandes quantités d’eau en de nombreux points de la chaussée. Selon un point de situation effectué par ses services et communiqué à la presse, dans l’après-midi d’hier, la Protection civile a eu à intervenir dans plusieurs localités comme à Draâ-Ben-Khedda, Tadmaït, Azazga, Fréha, Tigzirt. Des cumuls d'eau dans les cités et des infiltrations des eaux de pluie dans les maisons ont été constatés, causant des désagréments aux citoyens.
Le même phénomène a été observé dans plusieurs quartiers de la ville chef-lieu de wilaya. Sur la route allant vers Beni Douala, à la sortie sud-est de Tizi Ouzou, les pompiers ont réussi à dégager un véhicule piégé par les eaux. 
S. A. M.

 

 

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CRITIQUÉ POUR SON SOUTIEN À ALI GHEDIRI
Mokrane Aït Larbi s’explique

Le soutien qu’apporte le célèbre avocat Mokrane Aït Larbi à la candidature de l’ancien général-major Ali Ghediri a généré des critiques, mais

2

Actualités 11:00 | 20-02-2019

CANDIDATURE DE BOUTEFLIKA
La France officielle consent

La France aux commandes a pris acte sans réserve de la candidature de Bouteflika. Une option à laquelle elle était déjà préparée alors que des critiques particulièrement virulentes sont émises dans les milieux médiatiques et les faiseurs d’opinions. A Alger, le personnel diplomatique en place scrute à la loupe les nouveaux