Rubrique
Actualités

CONSÉQUENCES DES TEMPÉRATURES CANICULAIRES 303 hectares de forêts déjà détruits

Publié par Samira Azzegag
le 11.07.2018 , 11h00
440 lectures

Les températures caniculaires, qui s’élèvent au-dessus de 40°C, ont favorisé la propagation de 39 incendies, consumant 303 hectares dans le centre, l’est et l’ouest du pays, depuis le début de la saison estivale.
Samira Azzegag - Alger (Le Soir) - Plus de 303 hectares ont été ravagés par 39 vastes incendies enregistrés depuis le début de la saison estivale, selon le chef de bureau de prévention de lutte contre les feux de forêt, qui se réfère au bilan effectué du 1er juin au 8 juillet. Ces feux ont touché particulièrement les régions du centre, l’est et l’ouest du pays. La région la plus touchée reste Khenchela, avec plus de 282 hectares partis en fumée. Malgré cette perte considérable, la direction des forêts parle de «recul» du nombre d’incendies et de pertes, comparativement à la même période de l’année précédente. L’année dernière a été justement marquée par 3 000 larges feux qui se sont étendus à travers le territoire national, mais plus particulièrement dans région de la Kabylie.  Au final, 3 morts dénombrés et plus de 54 000 hectares ont été consumés par les flammes ; c’est le sinistre bilan des feux de forêt de l’année 2017. Et malgré les efforts consentis par la direction des forêts, l’est algérien reste en proie, avec la persistance de la canicule, attisant des dizaines d’immenses incendies. Les récoltes ont été également endommagées, malheureusement. Les services de la protection civile ont compté deux incendies, faisant 24 hectares de blé ravagés à Tiaret et 4 feux de broussailles, causant 40 hectares de dégâts à Bouira, Sétif et Souk-Ahras. Les services de la protection civile ont recensé, par ailleurs, 3 329 incendies urbains, industriels et autres, durant la période allant du 1er au 7 juillet. Pour lutter et prévenir les incendies, le ministère de l’Intérieur, des collectivités locales et de l'aménagement du territoire et de l'Agriculture unissent leurs efforts. Une rencontre d’envergure a été organisée, au cours du mois de mai, afin de trouver des solutions pouvant éviter la catastrophe de l’année précédente. Les cadres des deux départements, ainsi que les responsables de la direction générale des forêts, ont donc recommandé «le renforcement du cadre juridique pour faire face à ce phénomène, à travers l'élaboration d'un plan général de prévention prévu par la loi 04-20 et l'actualisation des textes en vigueur en les adaptant aux normes internationales». Ils ont, également, recommandé «la mise en service de systèmes informatiques relatifs à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, et ce, à travers l'utilisation des TIC. Le ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, avait évoqué dernièrement, dans le même cadre, le renforcement des services de la protection civile avec 15 nouvelles colonnes mobiles qui s'ajoutent aux 22 existantes, outre une nouvelle opération d'acquisition des moyens de lutte contre les incendies pour créer des colonnes mobiles au niveau des wilayas qui n'en disposent pas et celles ayant une dense richesse forestière.
S. A.

CHRONIQUE
DU JOUR

Les + populaires

(*) Période 30 derniers jours

1

Actualités 11:00 | 17-09-2018

AU SUJET DES DERNIÈRES DÉCLARATIONS SUR L’ALGÉRIE
Haftar accuse le Qatar

Le général Haftar a officiellement accusé le Qatar d’avoir voulu «allumer le feu» entre la Libye et l’Algérie en déformant de manière grave les propos tenus par ce dernier quelque temps auparavant. Le général libyen a donc visiblement décidé de passer à

2

Périscoop 11:00 | 19-09-2018

Les portables de l’aéroport

Lors d’un contrôle à travers le scanner mixte douane-police de l’aéroport Houari-Boumediène, des passagers ont été interpellés pour introduction frauduleuse de téléphones portables. Les deux voyageurs en provenance